Connect with us

Une division de dernière minute fragilise l’opposition

Publié

Le

 

Alors qu’elle a plus que jamais besoin de cohésion, l’opposition sombre à nouveau dans la division. Face à l’impression des cartes d’électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana, alors que le fichier électoral n’a pas encore fini d’être assaini, les sept candidats aux prises avec Alpha Condé voulaient adopter une position de fermeté pouvant aller jusqu’au boycott de la présidentielle du 11 octobre.
Mais un grain de sable est venu se glisser dans l’engrenage.  Le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) avait annoncé la couleur il y’a quelques jours en demandant aux autres candidats, via Lansana Kouyaté, de ne prendre aucune décision radicale en son absence.
Ce mercredi 16 septembre, Sidya Touré, qui se trouve toujours en Forêt, a confié à Kouyaté, à l’intention de tous les autres, qu’il ne boycottera pas la présidentielle. Non sans ajouter:

« Je sais que les conditions d’organisation du scrutin ne sont pas satisfaisantes. Mais je suis allé beaucoup trop loin pour renoncer. »

Cette brèche ouverte dans l’unité de l’opposition la fragilise gravement dans un contexte où elle a un impérieux besoin d’unité d’action.

Source : ConakryActu

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.