Connect with us

Crise au Slecg: Un collectif d’ONG voit une main noire du gouvernement dans les affaires syndicales

Publié

Le

Alors que l’autre faction du Slecg dirigé par Sy Savané, s’apprêtait à tenir son congrès ce mercredi 16 mai 2018, le collectif « mobilisation citoyenne pour sauver l’école guinéenne » hausse le ton. Il condamne les « manœuvres » du gouvernement de vouloir s’immiscer dans les affaires.

 

« Nous avons exprimé notre regret de voir une main noire du gouvernement dans les affaires syndicales. Cela est de nature à créer davantage des tensions et peut avoir un impact négatif sur le déroulement des cours en Guinée. Vous avez vu le comportement que le chef du gouvernement, Mamadi Youla et le ministre Damantang ont observé vis-à-vis du Secrétaire général du Slecg, Aboubacar Soumah. Nous de notre côté, nous condamnons cette attitude du gouvernement. Nous interpellons le gouvernement, à cesser tout acte pouvant créer des problèmes au sein du syndicat, parce que c’est les enfants qui seront les premières victimes. Nous étions prêts, si toutefois le congrès là se tenait aujourd’hui, à manifester devant le ministère du Travail pour exprimer notre désarroi« ,  souligne le porte-parole du collectif, Ibrahima Diallo.

À en croire Ibrahima Diallo, un mémo serait en préparation pour attirer l’attention du gouvernement ainsi que les institutions, sur la crise au sein du syndicat des enseignants.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.