Guinée : Ces menaces du kountigui de la Basse Côte contre les ressortissants des autres régions - Guinee360.com - Actualité en Guinée Guinée : Ces menaces du kountigui de la Basse Côte contre les ressortissants des autres régions - Guinee360.com - Actualité en Guinée
Search

Guinée : Ces menaces du kountigui de la Basse Côte contre les ressortissants des autres régions

Sékouna Soumah, président de la Coordination de la Basse Guinée

Sékouna Soumah est doyen des sages de la Basse Guinée. Le samedi 15 avril 2017, lors d’une rencontre tenue à Gbessia au siège de la Coordination de la Basse Côte, il a fait des menaces sérieuses.

Brûler un pneu dans les rues de Conakry est synonyme désormais d’être brûlé vif. Elhadj Sékouna Soumah a fait savoir qu’il est maintenant engagé à mettre fin aux violences dans le pays.

« Il faut qu’on mettre fin aux violences en Guinée. En Basse Guinée, on a pris des dispositions et nous allons organiser une conférence au Palais pour en parler », a-t-il souligné en Soussou et traduit par nos confrères de visionguinée, avant d’insister : « Personne ne mettra du feu dans les rues de Conakry. Ça c’est terminé. Que celui qui ne croit pas le fasse, il verra. Si tu veux exprimer ta colère, fais-le, mais sans mettre le feu dans la rue. Si tu veux sortir dans la rue pour insulter les dirigeants guinéens ou les gens de la Basse Guinée, va le faire dans ta région, pas en Basse Côte. Désormais, quiconque brûle un pneu dans la rue, on le mettra sur son cou. Que cela soit clair.  Les gens veulent dépasser les bornes et nous, on en a assez. »

Sauf quand il y a manifestation, ce ne sont pas les ressortissants des autres régions seulement qui brûlent des pneus à Conakry. Les violences à Conakry du 20 au 22 février 2017 en sont des illustrations parfaites.




One thought on “Guinée : Ces menaces du kountigui de la Basse Côte contre les ressortissants des autres régions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *