Connect with us

Violences en Guinée : le message grave du ministre Gassama Djaby (Vidéo)

Publié

Le

Le ministre des droits de l’homme et des libertés publiques, Kalifa Gassama Djaby, a tenu, le jeudi 16 avril, une conférence de presse à son département. Objectif, dénoncer les différentes violences commises lors des manifestations de l’opposition les 13 et 14 avril 2015.

Il profité de cette rencontre pour lancer un appel à l’opposition afin qu’elle vienne à la table de dialogue.

Dans son intervention, le ministre des droits de l’homme a voulu adresser un message aux acteurs politiques net sociaux guinéens : « Nous voulons adresser un certain nombre de messages graves, fermes, à l’ensemble des différents acteurs au nom du peuple de Guinée, au nom de notre souci à faire de notre pays une société démocratique où les droits de l’homme seront respectés. »

Kalifa Gassama Djaby a invité tout d’abord le gouvernement à ouvrir des enquêtes pour situer les responsabilités sur les violences commises lors de manifestations de l’opposition, les morts et blessés qui en ont eu.

« Le gouvernement, dit-il, à travers toutes ses institutions, doit mener des enquêtes rigoureuses et sérieuses sur toutes les violences intervenues lors des manifestations publiques ou politiques, mais aussi sur l’usage des armes à feu, sur les morts et les blessés.  Il doit veiller à ce que l’ordre public soit garanti, mais dans le strict respect de la loi, de la dignité des personnes, de l’honneur des personnes et en dehors de toute forme de violence.»

Après avoir demandé à l’opposition de suspendre ses manifestations, le ministre Gassama a invité tous les acteurs politiques, qu’ils soient de la mouvance ou de l’opposition de mettre fin aux discours belliqueux et de haine : «Je demande aux responsables politiques de l’opposition de mettre fin, si cela a lieu encore, définitivement aux discours belliqueux, violents et de haine, parce que cela ne fait qu’aggraver nos problèmes dans ce pays. Nous demandons à la mouvance présidentielle de mettre fin aux discours belliqueux, aux discours violents et de haine, si cela a encore lieu dans nos propos et dans nos actes.»

Vidéo

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.