Connect with us

Politique, Environnement et Sport au menu de la presse électronique guinéenne

Publié

Le

La presse électronique guinéenne s’est penché ce mardi sur la discorde autour du calendrier électoral, des questions liées au danger guettant le bassin du fleuve Niger et le choix du nouveau sélectionneur du Syli national.

« Le Pr Salifou Sylla recadre le gouvernement après la discorde sur l’ordre des élections », écrit Guinéenews. Selon ce site d’informations, l’ancien ministre de la justice, le Pr Salifou Sylla,
également facilitateur du dialogue inter-guinéen, a contredit le gouvernement en annonçant que les élections communales étaient bien prévues en 2014.

« Ceux qui disent que l’organisation des élections locales n’a fait l’objet d’aucun accord politique, sont de mauvaise foi. Nous l’avons signé. Il n’y a l’ombre d’aucun doute », a rectifié l’un des
signataires de l’accord politique de 2013, toujours selon Guinéenews.

Une annonce qui contredit la déclaration du gouvernement qui a pris acte de la décision de la Commission électorale d’inverser l’ordre des élections, ajoutant qu’aucun accord ne prévoit une hiérarchisation particulière des élections, rapporte le site.

Toujours dans ce volet, le site d’informations Africaguinée s’interroge. « Bras de fer entre pouvoir et opposition autour du calendrier électoral : Qu’en pense Jean Marie Doré ? ».

En réponse, l’ancien Premier Ministre de la transition, Jean Marie Doré, leader de l’Union du progrès de la Guinée (UPG), a qualifié cette décision de la Commission électorale indépendante d’erreur
pouvant entraîner de graves conséquences pour le pays.

Dans une interview qu’il a accordée au site d’informations Aminata.com, le porte-parole du gouvernement, Damantang Albert Camara, s’est prononcé sur l’agenda électoral.

« Il faut que nous soyons raisonnables et que nous acceptions le fait que si nous essayons d’organiser les communales avant la présidentielle, nous serons de toute manière hors délai pour
organiser la dernière élection qui est la présidentielle ».

Pour sa part, le site Médiaguinée rapporte qu’en dépit de la fixation du chronogramme électoral, l’ancien premier ministre Sidya Touré ne lâche pas prise: « avec la candidature unique, on peut absolument arriver à battre Alpha Condé », dit-il.

Selon l’ancien Premier ministre du général Lansana Conté, cette voie est la seule alternative crédible pour battre le président sortant Alpha Condé, le 11 Octobre 2015.

« Environnement : un danger guette le bassin du fleuve Niger », croit savoir Tamtamguinée. Selon ce médium, le ministère de l’Environnement des Eaux et Forets en partenariat avec les Nations Unies a lancé des activités de formulation du projet d’adaptation au changement climatique basé sur les écosystèmes visant à réduire la vulnérabilité des communautés locales du bassin supérieur du fleuve Niger.

Le choix des quatre préfectures fait suite au constat de la forte vulnérabilité au changement climatique de cette partie de la Guinée dont la partie sud constitue la zone de transition entre la savane et la forêt en dégradation continue des ressources.

En Sport, le site Médiaguinée rapporte que le technicien français, Luis Fernandez, réclame un salaire mensuel de 50 mille euros pour prendre les rênes du Syli national de Guinée.

Compte tenu de sa situation contractuelle, l’ancien sélectionneur d’Israël aurait également demandé à ne pas être contraint de résider sur le sol guinéen, conclut le journal.

Signature : APA

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.