Connect with us

Labé – Troisième jour de grève, la région toujours paralysée

Publié

Le

A la troisième journée de grève enclenchée par le mouvement syndical guinéen, les villes de l’intérieur du pays et la capitale Conakry vivent au rythme de la grève générale. Circulation quasi nulle, magasins, boutiques et même cafés fermés, tel est le visage que montre la citée de Karamoko Alfa Mo Labé encore ce mercredi 17 février 2016.

Depuis lundi 15 février 2016 donc, la ville de Labé suit au mot la grève syndicale et cela dans quasiment tout les secteurs d’activité (transport, administration, commerce..), au troisième jour de cette grève le litre d’essence à Labé se négocie entre 12.000FG et 15.000FG par endroit.

Des informations que nous avons reçu des autres préfectures de la région de Labé font état d’une grève suivie notamment à Mali, Lelouma, Tougué et Koubia, Koubia où le préfet avait intimidé des fonctionnaires, qu’ils seront sanctionné s’ils ne travaillent pas, le préfet joint par notre rédaction n’a pas voulu réagir.

Les syndicalistes qui revendiquent la baisse du prix du carburant à la pompe, et beaucoup d’autres points n’entendent pas fléchir malgré que le président Condé a réitéré ses propos sur le prix du carburant affirmant que le prix du carburant ne serait pas revu à la baisse.

Les syndicalistes qui sont actuellement en négociation exigent désormais le litre d’essence à 5500 FG, alors que le prix actuel est de 8000FG.

Actualité en Guinée

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.