Connect with us

Guinée : Qui assure la sécurité du président Alpha Condé ?

Publié

Le

Comment sont protégés nos chefs d’Etat ? C’est la question à laquelle Jeune Afrique a tenté de répondre dans sa parution du 1er du 14 novembre 2015. Le semainier a enquêté sur ces hommes qui suivent nos présidents comme leur ombre.

Selon l’hebdomadaire, « il fut un temps où chez Alpha Condé, au Palais présidentiel de Conakry, on entrait (presque) comme dans un moulin. Cela correspondait assez bien au personnage, jaloux de sa liberté, se souciant comme d’une guigne de sa sécurité et incapable de s’imaginer des ennemis mortels ».[irp posts= »6651″ name= »Guinée : qui seront les premiers frustrés du second mandat d’Alpha Condé ? »]

« L’attentat contre sa résidence, le 19 juillet 2011, au cours duquel il faillit laisser sa vie, a tout changé. Depuis, les règles de protection rapprochée ont été drastiquement modifiées à Sékhoutouréya : prière, avant d’être reçu par le chef, de laisser son téléphone portable à l’entrée, de passer sous un portique de détection, d’offrir son sac à la fouille et de frotter ses mains au savon antiseptique – Ebola est passé par là », ajoutent nos confrères.

Qui donc assure la sécurité du président Condé ? La réponse de Jeune Afrique : « Il a le look typique d’un ancien militaire. ‘David’ est belge et assure depuis peu la garde rapprochée d’Alpha Condé ».

« Il se remarque facilement : il est le seul blanc à entourer le chef de l’Etat guinéen durant ses meetings ». Un membre de l’entourage du chef de l’Etat confie que « David est très sympa, mais quand il bosse, il ne pense qu’à la sécurité de ‘’son’’ président ».

VisionGuinee avec Jeune Afrique

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.