Connect with us

Guinée / Mamady Youla : « Dans ce pays, on est allé chercher des Maliens parce que personne ne fait confiance à un Guinéen »

Publié

Le

Le Premier ministre Mamady Youla était invité à la radio Espace FM le lundi 15 août 2016. Lors de l’entretien, il s’est prononcé sur le dialogue politique guinéen.

Dans son intervention, Mamady Youla a fait savoir que malgré l’absence de l’opposition, le dialogue est en train d’être mené : « Le dialogue politique n’est pas interrompu. Il continue. J’ai délégué le ministre d’Etat de la justice pour maintenir ce dialogue. Des rencontres ont eu lieu.»

Poursuivant, il a soutenu qu’il voulait la présence de l’opposition à cette rencontre, mais qu’il comprend cette frange de la classe politique guinéenne : « Quand j’ai voulu, de manière visible et solennelle, l’opposition a dit non, je ne jette la pierre à personne, c’est normal qu’elle joue son rôle d’opposition. Dans ce pays, on est allé chercher des maliens parce que personne ne fait confiance à un guinéen. »

« Aujourd’hui, dit-il,  nous avons relancé le dialogue politique, malgré l’absence d’une partie de l’opposition à la cérémonie d’ouverture. Depuis cela, j’ai demandé au ministre de l’Administration du territoire de recevoir tous les partis politiques de l’opposition. Plusieurs séances de travail ont eu lieu. Ce travail se fait sans trop de tapage. »

Avec ces crises sociopolitiques à répétition, il estime qu’il faut que les gens s’entendent : « Pour dialoguer, il faut au moins deux. Sinon, on parlera de dialogue des sourds. Pourtant, depuis 2006, la Guinée est dans des troubles sociaux. Parfois, c’est la grève, les marches. Depuis près de dix ans, on est dans ce cycle. A un moment donné, dans ce pays, il faut s’entendre pour trouver un consensus. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.