Connect with us

Le Maroc lance une fondation pour former des imams africains

Publié

Le

Le Maroc poursuit son offensive spirituelle vers les pays d’Afrique. Lundi 13 juillet, le pays a annoncé la création de la Fondation Mohammed VI des oulémas d’Afrique, sur impulsion du roi, en présence de dizaines de dignitaires religieux africains. Sa fonction : favoriser la coopération en matière religieuse pour la promotion d’un islam tolérant.

La fondation Mohammed VI des oulémas d’Afrique a été créée en réponse « aux attentes formulées par des pays africains », dit-on. En 2013 le Maroc s’est lancé dans la formation d’imams africains, après un accord signé avec Bamako, pour la prise en charge de 500 religieux maliens.

Depuis, d’autres pays d’Afrique ont fait part de leur souhait en la matière. En mars dernier, un institut de formation des imams a été inauguré à Rabat accueillant des imams venus de Guinée, de Côte d’Ivoire mais aussi de Tunisie. Depuis les attaques de Casablanca en 2003, le Maroc a entrepris une vaste réforme de visant à mieux encadrer le discours religieux, pour contrer les dérives radicales.

Le modèle marocain, est aussi apprécié pour son rite malékite, courant sunnite de l’islam pratiqué par la majorité des musulmans d’Afrique. A l’heure où les pays sont touchés par le fondamentalisme, le Maroc, qui n’a pas connu d’attentats islamistes majeurs depuis quatre ans, entend ainsi rayonner sur le continent en matière de diplomatie religieuse, incarné par un roi considéré dans son pays comme le commandeur des croyants, et descendant du prophète Mahomet.

Avec RFI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.