Connect with us

Culture

Guinée: les enfants réclament leurs droits de participation dans les instances de décisions

Publié

Le

Venus de différentes écoles de la capitale, les enfants autour d’une table ont discuté de leurs droits de participation dans les prises de décisions en Guinée, en particulier au sein des familles. Les échanges se sont déroulé samedi 15 juin, au Centre international de recherche et de documentation (CIRD), à Kipé dans la commune de Ratoma.

Pendant près de 3 heures, ces enfants ont pris en haleine les parents et autres cadres de l’État dans la salle, présents pour écouter leurs revendications. Dans leur déclaration, ils ont signalé tout ce qui touche leur bien-être et ils ont évoqué avoir besoin d’être écoutés.

La participation des enfants est le droit pour tout enfant du monde d’être entendu, et associé aux prises de décisions le concernant. Ces prises de décisions peuvent être dans les familles, à l’école ou ailleurs. Ainsi, ces enfants disent avoir la possibilité de croire, de penser et exprimer leurs opinions librement dans le respect d’autrui.

«Les adultes doivent être là pour nous écouter et nous apporter des informations fiables et adaptées à notre âge», ont-ils exprimé.

L’initiative est du club, “Raby et les enfants”. La présidente de ce club a montré les nécessités de laisser les enfants s’émanciper dans l’expression de leurs opinions.

«Si on écoute un enfant, la vérité sort de sa bouche. Par exemple, dans les prises de décisions en famille concernant l’orientation de ces enfants, quand on donne la chance aux enfants de parler, cela va plus les aider à réaliser leurs rêves», à témoigné Hadja Mariame Diallo.

En défendant leurs droits, ces enfants ont interprété l’article 12 de la convention internationale relative aux droits des enfants. Cet texte permet aux enfants de voir leurs opinions prises en compte dans les instances de décisions dans le monde. Ceci, en leur donnant la parole sans exception (enfants scolarisés, victimes de violences basées sur genre ou exploitées, etc,).

«On a compris aujourd’hui qu’à travers ce qu’on vient de faire, l’identité que les parents avaient sur nous, va changer», poursuit la présidente du club.

Le Directeur exécutif du CIRD a affirmé qu’au sein des ménages, les enfants doivent discuter de leur décision. Les enfants ont l’obligation d’écouter les parents, les parents aussi ont l’obligation d’écouter les enfants.

«Lorsqu’un tel schéma s’installe au coeur d’un foyer, on négocie. Je crois que dans les familles, c’est une perpétuelle négociation pour faire comprendre aux enfants, leur limite. Les enfants aussi doivent faire comprendre aux parents leurs soucis», a suggéré Abdou NDAO.

Le club “Raby et les enfants”, est une structure qui a pour objectif de permettre à tous les enfants de participer au prises de décisions pour leur bien-être.

Le club est fondé par une jeune dame journaliste et militante des droits des enfants. Fonctionnel depuis septembre 2018, ce club a mené plusieurs activités en faveur des enfants démunis dans la capitale guinéenne.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.