Connect with us

Guinée: Mahawa Soumah, la mère des quintuplés face à des difficultés au Maroc…

Publié

Le

Maroc: Mahawa Soumah, la femme qui a donné naissance aux quintuplés fait face à des difficultés. Elle est malade et ne peut pas se faire soigner par l’hôpital où elle a accouché. Cette situation s’expliquerait par le fait que l’Etat guinéen n’a pas payé les frais dus à cet hôpital.

Évacuée au Maroc depuis Novembre 2016, Mahawa Soumah, la maman des quintuplés souffre d’une maladie de reins. Ce qui l’empêche de faire téter ses jumeaux, a expliqué Asmaou Barry, présidente de l’association des professionnelles africaines de la communication APAC qui revient du Maroc: «  J’ai eu la chance de retrouver Mahawa Soumah dans son appartement à Casablanca. Mais dès que je l’ai vue, j’ai tout de suite constaté qu’elle est malade. Elle m’a dit qu’elle a des problèmes de reins. Une autre maladie qui fait que les enfants ne tètent pas… »

Elle ne peut pas se faire soigner à l’hôpital où elle était alitée parce que les autorités guinéennes n’ont jusqu’à présent pas payé ses frais de soins, a t-elle expliqué à Asmaou Barry:  » Elle m’a dit qu’elle a signalé le cas aux médecins qui ont confirmé qu’elle a un problème de reins. Mais ils ont dit qu’ils ne peuvent rien faire pour elle parce que l’État guinéen n’a rien payé de ce qui devrait être payé. Cependant, ils ont décidé de prendre soin des bébés, de les soigner lorsqu’ils tombent malades et de leur faire les consultations régulières… »

Depuis près de cinq mois, c’est une ONG humanitaire marocaine qui venait en aide à Casablanca à Mahawa Soumah. Celle ci aussi compte arrêter cette assistance à partir du mois d’Avril, révèle Asmaou Barry:  » C’est une ONG qui s’appelle Help For You qui est en train de donner un coup de main à cette dame. Elle paye le loyer, l’eau et l’électricité de cet appartement où elle est logée depuis son arrivée au Maroc. Et puisque les bébés ne tètent pas, cette ONG amène régulièrement du lait et des couches pour eux, et paye la nounou qui l’aide à s’occuper des enfants. Mais malheureusement cette ONG aussi compte arrêter en fin Mars parce qu’elle n’a pas été également payée par l’État guinéen. Et j’ai eu des nouvelles selon lesquelles depuis 2 jours, l’ONG n’a pas envoyé du lait pour les enfants... »

Cette journaliste affirme que l’hôpital et l’ONG ont fait leurs rapports et déposé au niveau du ministère de la santé mais qui trainent toujours dans les couloirs de ce ministère. Elle demande aux autorités guinéennes de venir en aide à cette femme et à ses jumeaux. Car dit-elle, c’est l’État qui s’est engagé à travers le ministère de  la santé à prendre en charge les frais de soins de cette femme.

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.