Connect with us

Guinée: « Le kilo de cannabis est passé de 150.000 FG à 450.000 FG » dixit Tiegboro

Publié

Le

Le Colonel Moussa Tiegboro,  secrétaire général en charge de la lutte contre la drogue et les crimes organisé a procédé au début du mois de janvier 2017 interdit la consommation de la chicha dans toute l’étendue du territoire national.

Consommée dans les boites de nuits et presque dans tout les autres lieux de rencontres des jeunes, la chicha est devenu un grand fléau pour la jeunesse guinéenne filles comme garçons, consommé dans toutes les boites de nuit, la chicha à la base du tabac aromatisé est devenu une occasion pour les consommateurs de drogue de fumer sans qu’un profane ne s’en rende compte avec le goût aromatisé de la fumée.

Ainsi le Colonel Tiegboro Camara affirme qu’ils y camouflent du cannabis et même de la cocaïne. Ce qui explique l’augmentation de la consommation du cannabis qui par la même occasion a vu son prix doublé. Le prix du kilo de cannabis est passé de 150.000 GNF il y a un an à 450.000 GNF aujourd’hui.

« Le prix kilogramme de cannabis qui était de 150.000 GNF en saison sèche et 200.000 GNF en saison de pluies est passé aujourd’hui à 450.000 GNF le kilo, ce qui explique qu’il y a une forte demande, sinon le cannabis n’a jamais atteint 300.000 GNF le kilo depuis que nous sommes dans cette affaire » affirme le Colonel Tiegboro Camara.

« Ce qui est inquiétant  ce qu’ailleurs c’est une catégorie d’un certain âge qui est concerné par la Chicha mais en Guinée ce sont des mineurs de 15 à 17 ans et surtout des fillettes, la dernière fois j’ai découvert qu’il y a des filles de l’université âgées de 15 ans ou 17 ans qui sont concernés par cette affaire de drogue » mentionne le premier gendarme anti-drogue.

Le colonel Tiegboro se réjouit de la compréhension des gens « beaucoup de guinéens ont compris, nous nous avons un magasin qui est rempli de chicha qui était importé n’importe comment. Nous les guinéens on est champions dans le négatif » ajoute t-il.

L’office de lutte anti-drogue promet de poursuivre tous les récalcitrants en justice et que l’interdiction ne se limitera qu’à Conakry, il promet d’investir bientôt l’intérieur du pays pour constater l’interdiction et sévir ainsi sur les récalcitrants.

 

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.