Connect with us

Guinée : Aissata Daffé de l’UFR plaide pour la parité hommes-femmes

Publié

Le

Guinée: La représentativité des femmes sur l’échiquier politique fait couler beaucoup d’encres et salives. Hadja Aissata Daffé, députée de l’Union des forces républicaines hausse le ton.

Invitée à la radio Lynx Fm le mercredi 14 décembre 2016, la députée  plaide pour la parité et l’équité au niveau de l’échiquier politique en général notamment lors du prochain scrutin prévu en février 2017 et dans toutes les instances de prise de décisions du pays.

D’entrée de jeu,  la députée de l’UFR a fustigé le manque de parité dont les femmes sont victimes actuellement. Pour elle, les femmes doivent être des leaders au même titre que les hommes. Poursuivant,  elle dénonce ce qu’elle qualifie d’inégalités sociales.  « Il faut que les femmes soient candidates aux prochaines élections communales et communautaires et dans la capitale, comme à l’intérieur du pays. Mais nous constatons que les femmes sont victimes. Mais il y a aussi le manque des moyens matériels et financiers même pour constituer des dossiers de candidatures. Elles ont aussi peur d’être violentées verbalement et physiquement par les hommes

Pour remédier à ces inégalités dont sont victimes les femmes, elle a exhorté ses collègues femmes à plus d’engagement : « Il faut inciter ces femmes, mais aussi, il faut les subventionner et les encourager à se porter candidates. Il faut que nous les femmes nous nous engagions à réclamer nos droits, dans les instances de prise de décisions et même dans nos propres formations politiques.»

Mais, faut-il le dire, il serait tout même judicieux que les femmes soient aptes à relever les défis de la parité et surtout d’être à la hauteur des tâches à exécuter.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.