Connect with us

Lutte contre le terrorisme : La Guinée se prépare à envoyer d’autres militaires au Mali

Publié

Le

Des officiers du Bataillon Gangan se préparent le Mali. Ils ont suivi une formation, qui a pris fin le 12 août 2016 à Kindia, sur le rôle et responsabilité des forces armées en mission de maintien de la paix en matière de lutte contre les violences basées sur le genre, de promotion et protection des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Ils sont 150 officiers à suivre cette formation qui va leur permettre d’avoir des connaissances sur la prise en compte des droits de l’homme, du droit international humanitaire et du genre par l’Armée au cours de leurs prochaines opérations de maintien de la paix au Mali, avant leur départ de la Guinée.  

 «Le droit de l’homme et le droit international humanitaire constituent les deux piliers fondamentaux sur lesquels doit se fonder le développement des capacités des forces en attente ou de maintien de la paix. Ces deux disciplines poursuivent l’objectif commun de la préservation de la dignité humaine. C’est pourquoi les soldats doivent s’adapter à des nouvelles stratégies militaires dans le respect des droits de l’homme et de droit humanitaire en dehors des frontières», a déclaré Louis-Marie Bouaka, représentant du Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme en Guinée.   

Il faut rappeler que des militaires guinéens ont été tués à deux prises par des terroristes au Mali. Mais cela ne semble pas décourager les autorités guinéennes à apporter leur soutien au Mali.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.