PolitiqueDr Abdoulaye Diallo ‘’Ballal Koin’’ « La Guinée tend vers une révolte généralisée »

Dr Abdoulaye Diallo ‘’Ballal Koin’’ « La Guinée tend vers une révolte généralisée »
Dr Alpha Abdoulaye Diallo dit ‘’Ballal Koin’’
Dr Abdoulaye Diallo ‘’Ballal Koin’’ « La Guinée tend vers une révolte généralisée »

Guinée: Docteur Abdoulaye Diallo ‘’Ballal Koin’’ président du mouvement pour la solidarité et le développement(MSD) a accordé un entretien à notre rédaction de Guinee360.com.

Le patron du MSD démande la dissolution de la CENI et affirme que la Guinée tend vers une révolte généralisé.

Guinee360.com : Quelle est votre opinion sur la crise que la commission nationale indépendante(CENI) est en train de traverser ?

Docteur Abdoulaye Diallo ‘’Ballal Koin’’ : Ce qui se passe à la CENI renforce notre position. Depuis 2012 nous avions dit que cette institution ne doit pas exister en Guinée parce qu’ils n’ont rien à faire. Un organe consulaire qui renferme plusieurs représentations ne peut pas fonctionner en Guinée parce qu’il y a la corruption. La misère fait que la corruption est bienvenue pour tout le monde. La dignité ne peut pas aller avec la misère. Bakary Fofana fait partir des derniers des guinéens qui peuvent diriger un ministère ou un organe quelconque. Ils ne font que détourner des sous. Maintenant, il est arrivé à un moment où tout le monde en a marre. C’est ce qui fait qu’ils l’ont destitué. Malheureusement, il n’y a pas d’arbitre. L’État, presque ne fonctionne pas. Nous allons observer ce qui va se passer. Ils n’ont jamais brillé par un travail bien fait. Il faut destituer Bakary, je suis pour la dissolution pure et simple de cette institution. La majorité des commissaires a voté en faveur de la destitution de Bakary. Ce qui veut dire qu’il ne travaille pas bien. On brandit la loi pour défendre les poltrons. La société est en train de s’y mêler sans raison. Des commissaires d’une institution se sont réunies et ils ont destitué leur président en le remplaçant par un autre. C’est fini. Seul le président de la république doit réagir et on l’attend.

Alpha Ibrahima Keira conseiller à la présidence et membre du bureau politique national du RPG s’est violemment attaqué à la cour constitutionnelle en qualifiant ses membres d’escrocs. Le conseil de l’ordre des avocats de Guinée a demandé au procureur de Mafanco d’engager des poursuites contre ce proche d’Alpha Condé. Que pensez-vous de cette sortie médiatique de cet ancien ministre ?

C’est malheureux, Alpha réunit autour de lui une pléthore de conseillers qui ne font que prendre des sous sans rien faire. Keira qui est ministre conseiller fait quoi. Il réagit contre la cour constitutionnelle en tant que qui ? Ce qu’il a dit, c’est une injure, un blasphème. Alors, qu’on l’arrête et on le séquestre.

Ces derniers temps, on assiste à la naissance de mouvements de jeunes qui dénoncent la mauvaise gouvernance en Guinée. Plusieurs associations de jeunes regroupées autour de l’artiste Elie Kamano projettent une grande manifestation le 17 juillet prochain sur toute l’étendue du territoire national pour dénoncer la mauvaise gouvernance mais aussi mettre en garde le président Condé qui préparerait un 3ème mandat. Quel est votre point de vue sur ce sujet ?

Toute bonne proposition allant vers le sens de l’appel à la responsabilité de nos dirigeants est toujours interprétée comme une récupération par les politiciens alors que ce sont des mouvements tout à fait normaux. Aucune révolte ou révolution ne se planifie. La Guinée tend vers une révolte généralisée. Rappelez-vous de la récente grève des enseignants, c’était palpable que le peuple en a marre. C’était presque une révolution. Partout dans le pays les gens sont sortis. A Conakry, c’est tous les quartiers qui se sont révoltés. Cela prouve que nous sommes dans une phase très dangereuse. Les dirigeants sont aveugles et sourds. Ils font semblant de ne rien comprendre alors que le pays vit dans une situation de misère totale. Partout ce sont des ordures qu’on voit. Les maladies nous guettent. Les routes sont coupées. Personne n’en parle. L’opposition républicaine ne parle que d’élections et le pouvoir ne parle que des voyages du président. Finalement, le peuple est laissé pour compte. On arrivera à une grève généralisée et il faut que tous les acteurs politiques là soient changés. Le MSD se portera volontiers pour diriger un comité de salut public. C’est la panique-là qui a poussé le président à inviter des imams et des artistes pour leur donner des voitures ; mais aussi convoquer des journalistes par ci et par là. C’est cette corruption généralisée que le président Conté avait voulu faire vers la fin de son règne mais il avait oublié le syndicat par qui il est parti. Alpha aussi, on trouvera quelque chose par laquelle il partira parce que ça ne va pas, la misère est totale.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de SeneNews.com sur http://video.senenews.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://people.senenews.com.SeneNews est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile au Sénégal.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site SeneNews s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet au Sénégal et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com