Connect with us

Suspendue de l’UFDG, une grosse pointure du parti rejoint le RPG

Publié

Le

Le Mercato politique. C’est bien le moment actuellement en Guinée. L’approche des élections est en train de changer le paysage politique. Mais l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) pourrait-elle être la principale victime de ce mercato ? En deux jours, le parti a perdu deux grosses pointures. Après la démission d’El hadj Ousmane Sow, secrétaire du comité de la jeunesse de l’UFDG, c’est le directeur de la campagne du parti à Télimélé qui prend ses distances du parti. C’est en l’occurrence, El hadj Bayaguiou Diallo.

Ces deux démissionnaires se sont-ils concertés avant leurs actes ? C’est tout comme. Car tous les deux avancent les mêmes raisons : le travail fait par le président Alpha Condé dans leurs localités (Dalaba pour le premier, et Télimélé pour le second).

El hadj Bayaguiou affirme à nos confrères de guineematin qu’il y a onze mois depuis qu’il est suspendu de l’UFDG pour avoir dit ‘’vive Pr Alpha Condé’’ : «Depuis 11 mois je suis suspendu par l’UFDG. J’ai tout fait, mais on ne s’est pas compris. L’UFDG a des gens qui sont en train de détruire le parti. […] C’est mon grand-frère de lait qui a obtenu le financement pour le bitumage du tronçon Kindia-Télimélé-Gaoual. Nous avons organisé cette manifestation à Télimélé pour faciliter la réalisation de ce projet. Au cours du carnaval, les gens m’ont entendu prononcer le slogan du moment : ‘’Vive Professeur Alpha CONDE !’’ C’est à cause de cela que j’ai été suspendu.»

Le démissionnaire fait savoir qu’il va dès maintenant rejoindre les rangs du parti au pouvoir : «Maintenant, je vais rejoindre le Président Alpha CONDE pour relever le défi que les responsables de l’UFDG m’ont lancé. Celui de dire que je ne pèse pas lourd, que je n’ai que 5 personnes avec moi à Télimélé. J’ai même échangé à plusieurs reprises sur cette question avec le Président de l’UFDG, El hadj Cellou Dalein DIALLO qui, lui-même, considère que je n’ai que 5 personnes à Télimélé. Je cherche donc à relever ce défi en ratissant large au sein de mes parents, amis, alliés, sympathisants et tous ceux qui m’écoutent dans le Foutah en faveur du Président Alpha CONDE.»

Déjà, El hadj Bayaguiou et le président Alpha Condé sont avancés dans les négociations. Le premier promet de donner tout le Foutah à Alpha Condé. Mais ce dernier doit d’abord nommer à des postes de responsabilités les fils de cette région : «Nous avons abordé tous les aspects de notre alliance. Je lui ai dit pour tout ce qu’il doit faire, il doit commencer d’abord par Télimélé et le Foutah ensuite. Je lui ai dit qu’actuellement la roue du Foutah n’est pas bien fixée dans le véhicule de la Guinée. Je lui ai alors demandé de nous aider à remonter cette roue à sa place dans ledit véhicule par l’attribution des postes de responsabilité aux enfants de la région, la promotion du développement infrastructurel de la région et le respect pour les fils de la région. Je pense qu’il a accepté le principe. Je suis en train de voir. S’il honore ses engagements, je reste avec lui, parce que je suis partout où on peut obtenir le développement de Télimélé, du Foutah, partout où les enfants du Foutah auront la paix. »

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.