Connect with us

Guinée : Déserte en électricité des doutes déjà sur la réussite de Kaléta

Publié

Le

Le problème d’électricité pourra-t-il être résolu en Guinée ? C’est la pertinente question que beaucoup d’observateurs ne cessent de se poser au regard de l’inqualifiable situation dans laquelle se trouve notre pays et ce en dépit de tous les grands bruits qui se font autour de la date du 31 mai (lancement du barrage de kaléta.

Les habitants de Conakry et de ses environnants s’étonnent du jour au jour et au fur et à mesure qu’on s’approche du délai du 31 mai, programmé pour  comme disent les adeptes du président, la fin de l’obscurité dans la capitale guinéenne. L’inquiétude des clients de l’EDG est qu’il ya trop de coupure intempestive ces jours-ci. Les raisons sont expliquées par un communiqué de l’EDG qui dit que c’est des travaux d’adaptation de kaléta au réseau existant. Du coté de la nouvelle direction de la communication d’EDG, on ne veut pas se prononcer sur la question. On s’en tient au communiqué, disent-ils.

A la sortie des bureaux de l’EDG, ce matin, un client mecontent d’avoir enregistrer des dégâts matériels dans sa maison, peu avant le match entre Real- Juventus s’indigne et s’exclame en ces termes : « En dépit des immenses potentialités hydroélectriques dont regorge notre pays, continuent de vivre littéralement dans les ténèbres. En plus de cinquante ans d’indépendance, les différents gouvernements qui se sont succédé ont été incapables de résoudre, de façon définitive, le problème d’électricité dans l’intérêt des populations. Aujourd’hui, Conakry est l’une des rares capitales de la sous-région où le courant électrique est un luxe inaccessible pour l’écrasante majorité des habitants. De l’ENELGUI à l’EDG en passant par la SOGEL, toutes les structures étatiques ou mixtes mises en place pour produire et distribuer du courant électrique se sont montrées, les unes après les autres, incapables de donner entière satisfaction aux consommateurs. Dans les quartiers défavorisés de Conakry et les grands centres urbains du pays, la vie des citoyens est rythmée par les coupures intempestives, les délestages fantaisistes et le fameux système de rotation dans la distribution du courant électrique. Les coupures intempestives d’hier soir ont fait un incendie chez moi avec beaucoup de mes appareils brulé… ».

Dans la plupart des quartiers périphériques ou défavorisés, la situation est quasi insupportable. Aux traditionnelles coupures intempestives du courant électrique s’ajoutent souvent les pannes de transformateurs pour rendre la vie particulièrement difficile aux pauvres populations. Ce qui amène souvent les jeunes desdits quartiers à descendre dans la rue pour attirer l’attention des autorités compétentes sur le calvaire qu’ils sont en train de vivre.

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.