Connect with us

La Guinée : Pays ingouvernable ! [CHRONIQUE]

Publié

Le

La Guinée est désormais un pays ingouvernable, et le sera de plus en plus tant qu’il n’y aura pas dans le pays :

La Démocratie, L’Etat de droit, Un vrai et équitable partage du pouvoir entre les quatre(4) régions naturelles.

Le président de la république aime  répéter, je cite : « La Guinée est une voiture à quatre roues.»

Mais, mais je pense que, afin que cette voiture roule en toute sécurité, il faut que les 4 pneus soient bien gonflés au même niveau  de pression !

Depuis 2005, donc  une bonne dizaine d’années la Guinée sombre dans une instabilité politique chronique, qui s’est transformée en une « ingouvernabilité» sous le régime du président Alpha Condé.

Cette situation est le résultat d’un manque de consensus politique pour gouverner le pays et ceci relève de la responsabilité directe du président Alpha Condé, qui n’a jamais daigné accepter un dialogue direct, franc et sincère avec l’opposition.

Le président Alpha  Condé  ne veut pas  accepter le minimum exigé dans une démocratie : la participation de tout le peuple à la gestion des affaires publiques. Il se comporte en monarque autocrate depuis sa venue au pouvoir !

Le pouvoir est confisqué par une clique et un clan de prédateurs avérés depuis des décennies qui l’ont copté. Mais comme je le disais le 26 Mai 2013 dans un Appel au président de la république :

« Aucun seul parti, aucune seule ethnie, aucune seule région, aucune seule coalition d’intérêts partisans, ne pourra sortir aujourd’hui  notre pays de l’ornière. »

Le bilan de la gestion  de la troisième république est calamiteux sur le plan économique, politique, social, sanitaire, sécuritaire, malgré les campanes d’intoxication et de propagande de la RTG.

Le président de la république et ses ministres servants passent leur  temps à diaboliser les anciens premiers ministres.

Le président de la république et ses thuriféraires  prétendent avoir fait mieux en cinq ans que les anciens P.M. en trente ans !

Personnellement je voudrais poser cette simple question :

Depuis la première République jusqu’à  ce jour 14/04/20015 quel est  le poids politique réel d’un  Premier Ministre dans notre « belle république démocratique » de Guinée avec son système de parti- Etat : P.D.G-P.U.P-RPG. ?

Dans un tel système le « Premier Ministre. » qui n’a aucun pouvoir décisionnaire, il est simplement le premier des ministres ; non Premier Ministre.

Aujourd’hui quel est le poids politique ou la marge de manœuvre du P.M. Monsieur Saïd Fofana ? Aucun !

Dans ce système de parti-Etat que notre pays  connaît depuis son accession à l’indépendance les P.M. ont toujours été sous coupe complète de leurs présidents au pouvoir dictatorial.

Tout le monde sait qu’actuellement, c’est le président Alpha Condé qui nomme même les chefs de service !

Personne de sérieux ne peut  nier aujourd’hui le fait que le Système est complètement verrouillé, et qu’aucune élection transparente, crédible et acceptée de tous soit possible dans ce système plus qu’opaque.

Or aujourd’hui  en Guinée nous avons le besoin impérieux de deux choses :

Premièrement

La Guinée a besoin de la vraie Démocratie, c’est-à-dire :

 « La pression et le contrôle permanents du peuple sur les décisions des dirigeants du -pays, de contrôler effectivement la gestion des affaires de la nation en ayant une influence réelle sur tous les actes importants du pouvoir exécutif. » PrA.I.S

Pour le moment il n’y a pas de démocratie en Guinée car :

 « Il ne faut pas penser que multipartisme intégral, le recours au suffrage universel et la liberté de presse suffisent à fonder la Démocratie. » Pr A.I.S.

Deuxièmement          :

 La Guinée  a besoin d’un vrai et équitable partage du pouvoir entre les quatre régions naturelles du pays.

 Même nombre de ministres et tous les agents de l’Etat nommés par décret ou par arrêté.

 Même pour La Basse-Guinée, pour La Moyenne-Guinée, pour la Haute-Guinée et pour Guinée Forestière.

Le président de la république aime  répéter que la Guinée est une voiture à quatre roues.  Mais pour que cette voiture roule en toute sécurité, il faut que les 4 pneus soient bien gonflés au même niveau  de pression !

Nous savons tous que si un des pneus de la fameuse voiture est sous gonflé ou grève pendant qu’elle roule le risque d’accident devient majeur.

Aujourd’hui force est de constater que la voiture-guinée du président Alpha Condé, n’a pas les 4 pneus gonflés à la même pression, d’où un risque d’accident très grave voire mortel pour le véhicule.

En effet la Guinée est bord du chaos, on ne le dira jamais assez, tant le risque est réel.

Nous savons tous qu’en Guinée, même en Afrique :

 «Le pouvoir politique est toujours considéré comme l’unique moyen d’accomplissement des aspirations de l’individu à une vie décente pour lui-même, sa famille, ses amis, sa région, son ethnie….Sa possession permet de disposer à volonté de toutes les ressources de la collectivité, et de régner en maître absolu sur le pays… » Pr Alfa I.Sow (Paix à son âme)

C’est pour cette raison qu’il faut un partage équitable du pouvoir entre les 4 régions naturelles qui  s’impose dans pays pour atténuer l’ethno-politique et le régionalisme et  apaiser les tensions socio-politiques.

Vive la Paix, Vive la Guinée.

Dr.B. Diakité

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.