Connect with us

Le système de la fraude électorale s’est perfectionné avec GEMALTO, selon Baadiko

Publié

Le

Dans une déclaration publiée le 14 mars, le président de l’Union des Forces Démocratiques (UFD) a accusé la CENI et le pouvoir de faire des combines ensemble pour faire une mascarade électorale en 2015.

Si l’inversion de l’ordre des élections n’a pas été du goût de l’opposition républicaine, Mamadou Bah Baadiko pense que cette décision a fait tomber le masque de la CENI : « […] Ce dernier développement a le mérite de lever définitivement le doute que certains pouvaient avoir sur la vraie nature de cette institution en charge de l’organisation des élections en Guinée, en lieu et place du Ministère de l’Administration territoriale. »

Le président de l’UFD est frustré de cette attitude de la Commission électorale. « Car, a-t-il rappelé, le mandat des élus communaux a expiré depuis décembre 2009. En inversant l’ordre des consultations pour mettre les élections communales après les présidentielles, la CENI s’est alignée sur le pouvoir dont la constance est de violer en permanence les dispositions constitutionnelles, en particulier la fixité des mandats électifs. »

Au-delà de cette inversion de l’ordre des élections, Mamadou Bah Baadiko regrette que le fichier électoral n’est pas repris et dénonce une ‘’mascarade électorale’’ en préparation : « Plus grave, cette décision en forme de coup de force, intervient alors que la CENI est restée totalement sourde aux appels que nous avons lancés avec d’autres pour la reprise du fichier électoral, levier principal de la fraude massive qui se prépare.

De WAY-MARK à GEMALTO, le système très sophistiqué permettant de fabriquer des résultats électoraux pour le pouvoir est resté le même et s’est même perfectionné. Ce système fait de manipulation des listes électorales, de bureaux de vote fictifs, de bourrage des urnes, de brouillage des bureaux de vote et de diktat de l’Administration, a prouvé sa redoutable efficacité lors des dernières élections présidentielles de 2010 aux législatives du 28 septembre 2013. »

Ces comportements de la CENI, selon le président de l’UFD, prouve qu’elle a perdu son caractère indépendant. « Elle est chargée de mettre en œuvre les volontés du pouvoir en place, en violant la souveraineté du peuple. En contrepartie, le pouvoir ferme les yeux sur les graves allégations d’enrichissement illicite qui pèsent sur elle », a-t-il ajouté.

Suite à la publication du chronogramme des élections ramenant la présidentielle avant les communales, l’opposition républicaine promet d’annoncer lundi des mesures qu’elle va prendre pour empêcher la réalisation de cette décision de la CENI.

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

This message is only visible to admins:
Unable to display Facebook posts

Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 458
Click here to Troubleshoot.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.