Connect with us

Guinée: Suspension du préfet et du commissaire de police de Dinguiraye

Publié

Le

Guinée: Le préfet et le commissaire de Dinguiraye sont suspendus pour avoir essayé de tirer leurs enfants des mailles de la justice. Leurs deux fils et quatre autres sont accusés d’avoir violé une jeune fille âgée de 14 ans. Le ministre de la justice, garde des sceaux dit que justice sera faite dans cette affaire.

Cheick Sacko, le ministre de la justice se dit très remonte contre le préfet et le commissaire central de police de Dinguiraye. Ces deux représentants de l’Etat dans la préfecture de Dinguiraye auraient tenté de protéger leurs enfants qui auraient violé une jeune fille. Ils ont été suspendus de leurs fonctions par leurs responsables hiérarchiques. Maitre Cheick Sacko dit que c’est le préfet qui a tenté le coup, le premier : « ils ont tenté de soustraire leurs enfants parmi ces six personnes et dès que j’ai été informé, j’ai saisi mon collègue de l’administration du territoire qui a agi instantanément. Le préfet a été suspendu…’’

Le ministre de la justice a révélé que le commissaire de police a emboité le pas du préfet. Il a quitté Dinguiraye pour Conakry avec son fils. Cheick Sacko dit être intervenu auprès du ministère de la sécurité pour obtenir la suspension de ce commissaire de police : « Ceci n’est pas acceptable dans ce pays. J’ai saisi mon collègue de la sécurité qui est en mission à l’étranger, j’ai demandé au directeur général de la police d’agir, et le commissaire a aussi été suspendu…’’

Le garde des sceaux a annoncé que les six accusés sont actuellement en détention à Dinguiraye. L’appareil judiciaire est désormais en branle contre tous les fauteurs de trouble, a prévenu Maitre Cheick Sacko.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.