Connect with us

Guinée: 3e mandat, Alpha Condé maintient le flou « c’est le peuple qui jugera » (audio)

Publié

Le

Lors de sa visite officielle en France, Alpha Condé a accordé une interview à Christophe Boisbouvier dans l’émission Invité Afrique de RFI.

Dans cette interview de 8 minutes, le président guinéen et président en exercice de l’Union Africaine a répondu à plusieurs questions sur la politique dans son pays mais aussi sur l’Union Africaine, la crise en RD Congo mais aussi sur la demande du Maroc d’adhérer à la CEDEAO après son retour au sein de l’Union Africaine.

Évoquant le cas d’une éventuelle modification de la constitution pour un troisième mandat, le président a d’abord contourné la question qui disait : Vous vous êtes donné dix ans pour mettre la Guinée sur les bons rails. Plusieurs de vos partisans vous demandent de modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat en 2020. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Ce à quoi il a répondu: « C’est un débat qui ne m’intéresse pas. Je me suis engagé devant le peuple de Guinée sur un programme et je me demande pourquoi vous ne posez jamais la question aux Asiatiques ou aux Européens et pourquoi c’est aux Africains que vous posez la question. Je ne vous ai jamais entendu demander à Singapour, à la Corée du Sud ou à la Malaisie de limiter les mandats. Alors qu’on respecte un peu l’Afrique dans ce domaine. Nous allons imposer qu’on nous respecte et n’allons pas accepter qu’on nous dicte ce que nous devons faire. »

Suite à l’insistance du journaliste, Alpha Condé a maintenu le flou comme à son habitude en répondant à la question par ces termes : « C’est le peuple de Guinée qui jugera. »

Suivez ici l’intégralité de l’interview 

Publicité
4 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.