Connect with us

Guinée : Fodé Oussou se fait contrarier par Cellou Dalein Diallo

Publié

Le

Guinée: A l’occasion d’une émission radiophonique de la Radio Espace  Fm, intitulée Politiquement correct à Hadafo média de ce vendredi 10 février 2017, Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition républicaine s’est exprimé sur l’élection ou la désignation du chef de l’Etat guinéen à la tête de l’institution panafricaine (UA). « Patriotiquement, c’est une fierté nationale qu’un guinéen occupe la présidente tournante du continent », a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est réjoui et il dit avoir personnellement félicité le président de l’exécutif guinéen. « Moi, j’ai félicité le président  Alpha Condé à l’issue de sa désignation à la tête de l’Union africaine. C’est une victoire de la Guinée et les Guinéens. La Guinée a joué un rôle de premier plan dans la  lutte pour l’autodétermination des peuples opprimés. Sous le leadership du feu Sékou Touré et Diallo Telly Aboubacar. Dès la naissance de cette organisation continentale, un Guinéen au nom de Diallo Telly était l’un des précurseurs et fut le premier Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) en 1963», a rappelé le chef de file de l’opposition guinéenne.

Plus loin,  Cellou Dalein ajoute : « Je salue cette distinction qui honore la Guinée et les Guinéens même s’il n y’a pas des critères de démocratie ou de l’Etat de droit. C’est une présidence tournante, après Robert Mugabe et Idriss Déby, c’est le tour de  la Guinée, le tour de M. Alpha Condé, étant président en exercice

Contrairement à l’euphorie  teintée de propagande politique et politicienne de ses adversaires, Cellou rappelle à l’ordre et à la sérénité : « Je trouve que les politiques ont vraiment exacerbé cette nomination. C’est une fierté nationale, mais cela est loin d’être un critère démocratique ou la bonne gouvernance politique, économique et sociale. C’est une présidence tournante.»

En termes de recommandations, Cellou prévient le président en exercice de l’Union africaine d’être exemplaire et surtout de respecter et de faire respecter la Constitution : « Le président doit être exemplaire, modèle et il ne doit en aucun cas modifier la Constitution de notre République.»

Par ce soutien, Cellou Dalein Diallo vient de contrarier son vice-président Fodé Oussou Fofana, qui avait fortement critiqué la nomination d’Alpha Condé à la tête de l’Union africaine. Il avait même déclaré  que cette nomination est un non-événement. C’était le cas aussi de Ousmane Gaoual Diallo.

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.