Connect with us

Guinée: La campagne de vulgarisation des textes de la Constitution dans les langues nationales lancée

Publié

Le

Guinée: Le programme de traduction et de vulgarisation, dans les langues nationales des extraits de la constitution, relatifs aux droits de l’Homme, a été lancé à Conakry ce mardi 13 décembre 2016.

C’est l’institution nationale indépendante des droits de l’homme (INIDH), appuyée par l’Union européenne, qui est en charge de ce programme. Le ministre de la Justice, garde des sceaux Mae Cheick Sako a présidé la cérémonie.

Cet atelier est organisé en prélude à une campagne de vulgarisation des textes de la constitution dans les langues nationales. Elle se déroule en 3 jours sur toute l’étendue du territoire national. Boubacar Yacine Diallo, vice-président de l’INIDH explique: « La tenue de cet atelier d’orientation constitue la concrétisation de l’engagement de l’INIDH à promouvoir et à protéger les droits humains en permettant aux citoyens alphabétisés ou non, de s’approprier des extraits de la constitution relatifs aux droits de l’homme dans leurs langues… »

Des professionnels de langues sont mobilisés pour effectuer ce programme de vulgarisation. Boubacar Yacine précise:  » Le programme comprend les étapes suivantes : l’identification des extraits à traduire, dans les langues nationales et la transcription en  alphabet N’KO ainsi que leur édition en livrets… »

Des défaillances et tensions qui ont ponctué le processus électoral en Guinée ont amené l’Union européenne à accepter de financer et de soutenir cette initiative. Il estime que c’est important que tous les citoyens connaissent le contenu de la Constitution:  » On dit que nul n’est censé ignoré la loi et donc il faut qu’on donne l’occasion à chacun de connaitre la loi. L’action que nous lançons tous ensembles aujourd’hui contribue à faire connaitre les droits et obligations de chacun… »

Le ministre de la Justice et garde des sceaux, Me Cheick Sako a salué cette initiative de l’INIDH. Il a insisté sur le caractère indépendant de cette institution: « Dans mon esprit en tant que garde des sceaux et en tant que démocrate, il est important que dans ces organes constitutionnels, qu’on travaille en collégialité et que le président ne soit pas pendu sur un palatin de sa montagne et donner des ordres. Et c’est important de toucher du doigt les populations de ce pays… »

Cette campagne de vulgarisation qui se déroule du 19 au 21 décembre 2016 couvre les 7 régions administratives de la Guinée et les 5 communes de Conakry. Elle engage 24 facilitateurs, 24 superviseurs de l’INIDH et 1200 participants pour la campagne de masse.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.