Connect with us

Guinée : Tension politique, des femmes leaders veulent jouer au sapeur pompier

Publié

Le

Face à l’impasse politique qui sévit en Guinée et pour préserver le pays d’une implosion sociale, les femmes leaders de Guinée ont rencontré ce 12 mai, la Commission électorale nationale indépendante (CENI). L’objectif de cette visite est d’avoir d’amples informations sur le processus électoral et la position de la CENI face à la crise politique.

La délégation était conduite par Hadja Makalé Camara, secrétaire générale du réseau des femmes africaines ministres et parlementaires et porte-parole des femmes leaders.

Dans son discours de circonstance, le Président de la CENI, Bakary Fofana, a donné de larges informations sur les activités réalisées par son institution dans le cadre de l’organisation des élections. Notamment le diagnostic du fichier électoral après les élections législatives de 2013 dont toutes les anomalies constatées portaient sur 450 000 cas soit 8% des électeurs. Il a ajouté que la CENI s’est retournée sur le terrain avec les acteurs locaux pour présenter la correction des anomalies signalées. Et que la correction n’a porté que sur la cartographie des bureaux de vote. Donc, la CENI a respecté ce que les citoyens à la base ont demandé comme amélioration ou correction des anomalies. M. Fofana a précisé que son institution a travaillé avec l’esprit de l’accord du 3 juillet en recrutant un consultant pour l’élaboration du dossier d’appel d’offres d’un opérateur technique international. Puis le recrutement de la société française GEMALTO.

Parlant de l’organisation des élections, le président de la CENI a indiqué que compte tenu de contraintes juridiques, techniques et opérationnelles, la CENI ne peut pas organiser les élections communales en cette année 2015, sauf en fin mars 2016. Que les élections communales demandent des données statistiques de la population que la Guinée n’en a pas encore ; de 344 magistrats alors qu’il n’y a que 290 magistrats disponibles. Mais toutefois, l’organisation de l’élection présidentielle est encadrée par la Constitution qui a même indiqué la période. C’est pourquoi elle ne peut que respecter la Constitution.

Après son exposé, les femmes leaders ont exprimé leur étonnement face aux critiques de l’opposition. Elles ont posé quelques questions d’éclaircissements. Est-ce que la CENI rend compte régulièrement de ses activités et des difficultés rencontrées aux acteurs politiques ? Puisqu’on condamne la CENI d’être à la base de la crise politique actuelle.

En réponse, le Président de la CENI a souligné que les leaders politiques ne s’intéressent pas aux élections communales, mais plutôt à autre chose qu’ils ne disent pas publiquement. Il a rappelé que pendant la transition, aucun des leaders politiques d’aujourd’hui ne s’est intéressé au renouvellement des mandats des élus locaux. Il a précisé que la loi encadre bien les élections de sorte que les délégations ne peuvent pas influencer le scrutin. La preuve est que c’est avec ces mêmes délégations spéciales qu’ils ont gagné aux élections législatives les cinq communes de Conakry. S’agissant de la communication sur les activités de la CENI, M. Bakary Fofana a expliqué qu’avant chaque activité sur le terrain, son institution rencontre les partis politiques pour leur informer et leur expliquer les objectifs de cette activité en question. Mais qu’à  chaque fois l’opposition a refusé d’y participer. Comme les acteurs politiques, les partenaires techniques et financiers sont aussi régulièrement informés des activités de la CENI.

Pour terminer, Hadja Makalé Camara a demandé au Président de la CENI et à son institution  de ne pas se fatiguer de communiquer parce que les critiques ne finiront pas. Elle a sollicité que la CENI leur fasse un mémo sur toutes les contraintes qui empêchent l’organisation des élections communales avant l’élection présidentielle. Que cela leur permettra de sensibiliser aussi les femmes sur le processus électoral en cours.

Guinee360 – Actualité en Guinée Conakry

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.