Connect with us

Guinée : le procès entre Sékou Tidiane et Mariama Camara de nouveau renvoyé

Publié

Le

Le procès entre Sékou Tidiane Camara et Mariama, respectivement président et vice-présidente de la Fédération nationale des cinéastes de Guinée (FENACIG) a été renvoyé pour la deuxième fois.

En 2015, pour désigner son représentant à la Haute Autorité de la Communication (HAC), la FENACIG a organisé une élection lors de laquelle Mariama Camara a eu 11 voix contre deux pour Sékou Tidiane Camara, le président de la structure. Mais quand il s’est agi de la prestation de serment des membres de la HAC, c’est plutôt le nom de Sékou Tidiane qui était sur la liste au nom de la FENACIG. Mariama Camara, qui était désignée suite à cette élection, a été surprise de voir que son nom est rayé de la liste et remplacé par Sékou Tidiane.

C’est pourquoi elle a porté plainte contre ce dernier au tribunal de première instance de Conakry I, Kaloum. Le mardi 5 avril 2016, le procès devait commencer. Mais à la barre, le prévenu, Sékou Tidiane a demandé au président du tribunal de renvoyer l’audience afin de mieux se préparer sa défense, puisqu’il n’avait pas constitué son avocat. De nouveau, ce 12 avril 2016, l’audience a été renvoyée au 19 avril à la demande de l’avocat du prévenu. Me Jean Baptiste Haba, avocat de Mariama Camara, a d’abord rappelé que Sékou Tidiane est poursuivi pour ‘’faux, usage de faux et d’usurpation de titre et de fonction.’’

Ce renvoi, selon lui, est le dernier : « C’est un ultime renvoi parce que les motifs de renvoi sont restés inchangés. La semaine passée, le dossier a été évoqué et renvoyé à la date d’aujourd’hui à la demande du prévenu pour qu’il puisse trouver un avocat, le constituer pour que ce dernier vienne assurer sa défense à l’audience

Poursuivant ses explications, Me Haba explique l’avocat de Sékou Tidiane a été constitué, avant d’expliquer les motifs de ce nouveau renvoi : «L’avocat a été effectivement constitué. Il est arrivé. Mais il a sollicité un renvoi au motif qu’il n’a pas eu le temps de voir le dossier et le compulser pour mieux défendre son client. Ce sont les raisons pour lesquelles la cour a accédé à sa demande de renvoi. Et c’est la raison pour laquelle le parquet et moi de la partie civile nous ne sommes pas opposés à ce renvoi.

Il va préparer la défense de son client par le dossier, les pièces des dossiers qu’il doit avoir en main. Il va les compulser dans la semaine et le mardi nous nous retrouverons pour des débats beaucoup plus sereins.» Quant à Sékou Tidiane Camara, il a refusé de réagir avant la fin du procès.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.