Connect with us

Guinée: Quand les politiques se foutent du peuple! [CHRONIQUE]

Publié

Le

Faire la politique n’est pas synonyme d’attaques individuelles, personnelles, ethniques ou communautaires. Cependant, en Guinée, on a l’air que beaucoup de politiciens sont en train de perdre la raison (s’ils) ne l’ont pas d’ailleurs perdue.

A écouter les discours politiques dans les états-majors des partis, on a l’impression que ces espaces publics sont désormais devenus  des espaces de règlement de compte, d’attaques individuelles et la personnalisation des débats contradictoires et constructifs.

J’éprouve de la peine à entendre des soi-disant leaders de parti politique ou des simples animateurs politiques s’acharner contre des citoyens respectueux et respectables. Mon incompréhension demeure du fait que des sujets aussi importants comme l’organisation des élections locales dans la plus grande transparence, la baisse du prix du carburant à la pompe, l’état de nos hôpitaux, de nos routes, de nos écoles, le niveau des élèves et étudiants (en baisse) ne soient pas les préoccupations majeures de ceux qui nous gouvernent et de ceux qui veulent nous gouverner.

Guinéens, ensemble, ouvrons les yeux pas pour voir ce qui nous entoure seulement mais pour voir au-delà de ce qui nous entoure. Cela passe nécessairement par la projection d’un programme cohérent, une vision à court, moyen et long termes afin de permettre à la Guinée de sortir de sa léthargie actuelle.

Malheureusement, en Guinée, le peuple est sacrifié  au profit de deux tendances politiques: mouvance et opposition, qui, sans programme, passent leur temps à s’attaquer par médias interposés.

A ne regarder que les titres des médias toute catégorie confondue, l’on est amenés à la conclusion suivante: les titres se résument en attaque contre tel, réplique cinglante de tel…à tel. Les médias, majoritairement concentrés à Conakry, se plaisent aussi dans cette gueguerre politique que je trouve insensée.

Il est temps que les acteurs politiques voient autrement la politique pour nous éviter certains débats puérils qui ne mènent qu’à la calomnie, à l’accusation et aux propos déplacés. Il faut que les acteurs discutent des programmes de société, des programmes de développement afin d’amener les Guinéens à des choses plus sérieuses.

Mais, je doute fort, car la politique en Guinée est caractérisée par l’amateurisme et le communautarisme.

Mamadi Touré

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.