Connect with us

Visite en Haute Guinée : Pourquoi Alpha Condé a peur de ses potentiels successeurs ?

Publié

Le

Cette question qui taraude les esprits depuis des années revient peu à peu dans les discours du président Condé. Après l’échec de sa visite à Kankan en prélude aux dernières législatives, le président du RPG a tenu cette fois-ci à faire le plein du stade M’Ballou Mady Diakité de Kankan.

De par les images, le stade était à moitié plein. Là n’est pas le problème, parce que le défi n’a pas été levé. L’un des points forts de cette visite mal préparée a été le long discours en mauvais malinké entre coupé de quelques verbes français. Alpha Condé a de façon nominative parlé de certains potentiels successeur qu’il voit arrivé à la tête du parti, alors qu’il n’est pas encore mort.

« N’écoutez pas les démagogues aigris qui vous disent ah ! C’est nous qui nous sommes battus, il n’a pas travaillé ici mais dans les autres régions. Ceux qui viennent aussi avec des groupes : groupe Ousmane Kaba, groupe Bourema Condé, groupe Taliby Kaba, on n’en veut pas. Ce ne sont pas les cadres qui m’ont mis au pouvoir. Ceux qui m’ont mis au pouvoir ne savent même pas dire RPG, ils disent RPCé »

A déclaré le président Alpha Condé.

Un autre raté de cette sortie du président  est ce discours qui divise et non réconcilie les guinéens. « Population de Kankan, les jeunes et les femmes ; beaucoup de choses se sont passées hier que vous n’étiez pas au courant. Quand je venais au pouvoir, les malinkés avaient leurs bouches dans le sac. Ils ne pouvaient pas parler le maninka à Conakry » Cet autre passage rappel sans nul doute les évènements douloureux de ce qu’il est convenu d’appeler ‘’ Wo fatara’’ du 4 juillet  1985 avec le général Lansana Conté.

Guinee360 – Actualité en Guinée Conakry

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.