Connect with us

Guinée : Le bureau de la commission des lois de l’Assemblée nationale en feu

Publié

Le

Ce mercredi 12 avril 2017, les locaux de la commission des lois de l’Assemblée nationale ont pris feu. Un court-circuit aurait été à l’origine de cet incendie.

C’est grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers que le feu a pu être maîtrisé et l’empêcher de faire plus de dégâts, même si plusieurs éléments ont été consumés par le feu qui s’est déclaré très tôt le matin.

Les travailleurs de l’Assemblée nationale ont été surpris très tôt le matin de ce mercredi 12 avril par un incendie. Le feu qui est parti du secrétariat de la commission des lois de l’Assemblée nationale a consumé des mobiliers de bureau, les vitres et les portes. Sur le bureau du président de la commission, les documents sont couverts de cendre noire, alors que toutes les moquettes sont mouillées.

Selon Ansoumane Camara, chef de division matériels, c’est un court-circuit  qui a provoqué cet incendie : «Quand je suis arrivé là à 8h, les pompiers étaient déjà là en train d’éteindre le feu. Il y a eu assez de dégâts. Le  feu a touché le bureau du président de la commission é, le secrétariat. On m’a dit que c’est un court-circuit qui est à l’origine de l’incendie.»

Les machines se trouvant dans le bureau de Transcription, sont mouillées par l’eau qui servi à éteindre le feu. Pour lui, avant de sortir la veille, les cadres parlementaires n’auraient pas débranché les appareils. C’est ce qui aurait causé le court-circuit.

« C’est ce matin que ma collègue m’a appelée pour me dire qu’il y a eu feu dans notre bureau. Elle m’a dit que tout le matériel est brûlé.  Il y a eu trop de dégâts. C’est vraiment catastrophique.

« Chez nous, les machines ont été vraiment atteintes par l’eau qui a permis l’extinction du feu au niveau de la commission des lois », a rapporté Hadja Fatoumata Sampil, chef de section Transcription, avant d’imputer la responsabilité des incendies répétés au niveau de l’Assemblée nationale aux techniciens qui aurait fait une mauvaise installation.

« Moi je suis là il y a 20 ans on n’a jamais eu de feu. C’est pendant ces trois années là, dès qu’ils ont touché à l’installation, que ce problème a commencé. C’est la troisième fois qu’un incendie se produit ici. Ils ont fait une mauvaise installation», a-t-elle ajouté.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.