Connect with us

Marche contre l’insécurité : Soriba Sorel menace

Publié

Le

Le 13 avril, l’opposition compte manifester dans toute la ville de Conakry contre l’insécurité. Se sont les sièges des mairies qui seront les destinations des marcheurs.

Alors que pour organiser une manifestation il faut adresser une lettre d’information des mairies, l’opposition passe outre. Elle avait annoncé qu’elle n’avait pas adressé de courriers aux délégations spéciales, car elle ne les reconnait plus.

Le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara est sorti samedi soir à la télévision nationale pour dire qu’ «aucune des cinq mairies de la capitale n’a reçu de qui que ce soit la moindre demande d’autorisation de la manifestation

Selon Soriba Sorel, cette démarche de l’opposition est une  « défiance de l’autorité de l’Etat». Cela, ajoute-t-il constitue « une violation  flagrante des dispositions du code pénal en ses articles 106 ; 108 et suivants.»

Puis, de conclure avec des menaces : «J’attire l’attention des citoyens de Conakry, ainsi que celle de l’opinion nationale et internationale sur la nécessité pour chacun et pour tous de se mettre en conformité avec la loi. Car, autant nous ferons respecter la loi, autant nous-nous ferons respecter. Autant, nous ignorerons la loi, autant elle se montrera à nous dans toute sa rigueur.»

 

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.