Connect with us

Campagne électorale : Mouvance et opposition violent la loi…

Publié

Le

Décidément, depuis les fameux accords d’Ouagadougou en 2010, notre pays évolue sur la base de consensus. Et la mouvance et l’opposition ne se font aucun souci pour le respect des textes de loi. Cet état de fait se matérialise par cette période pré-électorale qui voit les leaders faire la campagne avant même le chronogramme de la CENI.

La lutte contre le virus Ebola est devenue un alibi pour les membres du Gouvernement de parcourir le pays sous prétexte de sensibiliser les populations sur les risques et les modes de contamination de la maladie. Mais, au juste tout cela pour masquer leur vraie face.

«  Ils sont en campagne pour les élections, c’est tout », déclarait tout récemment Baidy Aribot de l’UFR. . C’est sans nul doute pour toutes ces raisons que le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, s’est offert un bain de foule dans son fief traditionnel, à Labé. Une opération de charme qui lui a permis, de la plus belle des manières, de jauger sa cote de popularité. Comme toujours, sa popularité dans le Foutah Djallon demeure intacte, à la limite grandissante.

Pendant que Cellou Dalein se faisait plaisir dans son fief, le président Alpha Condé, qui s’est acquitté de ses obligations spirituelles à la mosquée de Bambéto, complètement acquise à l’opposition, s’offrait un bain de foule dans ce bastion jusqu’ici imprenable de l’UFDG. Une occasion que le chef de l’Etat a mise à profit pour appeler les populations de cette contrée jadis hostiles à adhérer à sa politique et surtout à voter pour lui lors de la prochaine présidentielle.

Quant à Sidya Touré, président de l’UFR, il a posé ses valises dans le sud du pays, la Guinée Forestière. Une mission du bureau exécutif du PEDN de Lansana Kouyaté est, elle aussi dans la savane guinéenne, la Haute Guinée.

Mais que disent la loi et le code électoral en matière de campagne électorale ?

Article 39 : Les Campagnes électorales sont déclarées ouvertes :

1°) – pour les conseils de district et de quartier, sept (07) jours francs avant la date du scrutin.

2°) – pour les communales, quinze (15) jours francs avant la date du scrutin.

3°) – pour les législatives et la présidentielle trente (30) jours francs avant la date du scrutin. Elles s’achèvent toutes la veille du scrutin à zéro (0) heure.
Les dates d’ouverture et de fermeture des campagnes, pour toutes les

Élections, sont fixées par Décret du Président de la République.

Article 40 : Nul ne peut, par quelque moyen et sous quelque forme que ce soit, faire campagne en dehors de la période prévue à l’article précédent.

Aly Badara Condé

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.