Connect with us

Guinée: Le retour conditionné de la diaspora étudiante, Patriotisme ou Hypocrisie ? [Chronique]

Publié

Le

Sur internet et à la télévision pullulent de nos jours des récits et témoignages sur des retours ratés au pays d’origine. Œuvre d’anciens étudiants d’origine africaine dans les universités occidentales. Ils dénoncent la situation de leur pays d’origine et participent à la caricature de l’Afrique zone de non-droit corrompue et réfractaire au changement et à l’évolution.

Manque d’infrastructures sociaux de base, bas salaire ,boycott tout y passe. Le lecteur se retrouve à la fin du récit rempli de préjugés et complètement désorienté.

Je voudrai donc par cet écrit rétablir une part de vérité et répondre à ces témoignages négatifs. Présenter la situation selon mon propre angle de vue.

L’Afrique a ses réalités déplorables, une situation de sous-développement qui persiste avec toutes ses caractéristiques (chômage, bas salaires, manque,d’eau , d’électricité et d’infrastructures sociales ) cette réalité tous nos étudiants fraîchement diplômés des universités occidentales la connaissent et y ont été confrontés durant la bonne vingtaine d’années vécues au pays. Ceci n’a donc rien de nouveau pour eux. Les voir conditionner leur retour à la résolution de ces problèmes traduit donc un manque criant d’envie de retour. Ne dit-on pas chez nous qu’un bois mort aura beau durer dans une rivière ne se transformera jamais en crocodile ?

D’autre part les diplômes acquis par ces diplômés déçus correspondent-ils aux besoins du marché du travail de leur pays? Quand on sait que la majorité de ses étudiants ont des diplômes de niveau BAC+5 dans des domaines tels que le droit, la communication, l’économie, la gestion, ou encore la sociologie et la littérature. Quels apports peuvent-ils fournir dans des économies sous-développées, où les besoins se situent plus dans des domaines techniques tels que la médecine, l’agronomie, le génie civil, mécanique, informatique et tant d’autres secteurs créateurs de richesses et moteur de développement. Attention je ne dis pas qu’il n’y a pas de besoins en gestionnaires, en avocats, journalistes et autres professions . Je dis juste que les besoins sont moindres par rapport aux secteurs prioritaires pour le développement.

Je rentre me mettre au service de mon pays, telle est souvent la phrase mise en avant pour justifier le retour précipité mais est-ce vraiment le cas quand on sait que le marché de l’emploi dans leurs pays d’accueil est complètement saturé et qu’ils peinent souvent à se trouver un premier emploi ? Ils rentrent avec l’idée que leur diplômes estampillés Europe et Amérique leur confèrent un avantage sur les étudiants aillant suivi le même cursus qu’eux dans les universités africaines. Un complexe de supériorité nullement justifié car en face ils trouvent des jeunes cadres avec des diplômes nationaux mais expérimentés et au plus au fait des réalités locales.

Je rentre faire bouger les lignes faire avancer les choses la seconde phrase préférée de cette Diaspora un peu imbue d’elle-même à cause de l’importance qu’on lui accorde à tort sur les réseaux sociaux. La famille les amis qui leur font croire que le pays est assis et n’attend qu’eux pour décoller. Ils viennent donc avec une mentalité de super-héros et espèrent être adulés et suivis sans contestation. L’éveil à la réalité est donc brutale et beaucoup ne supportent pas la frustration de ce retour brutal à la réalité.

Je terminerai donc par évoquer les retours réussis de jeunes ingénieurs et entrepreneurs qui se sont installés et malgré les difficultés ont frayé leur chemin et aujourd’hui contribue chaque jour à faire bouger les lignes. Ils ne font pas de bruit et travaillent avec ardeur à l’épanouissement de leur compatriotes.

Il y’a un grand pas entre ce qu’on veut pour soi-même et son pays et ce qu’on a et offre à son pays. Ce pas ne se franchit qu’avec le patriotisme le courage et les compétences nécessaires.

Une chronique de Rafiou Ibn Usman

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.