Connect with us

Scrutin Guineen : Les élections ont débuté dans le calme

Publié

Le

Les craintes étaient nombreuses de voir la Guinée, au vu des violences de ces derniers jours, rater le scrutin du 11 octobre. Heureusement que les esprits se sont apaisés sur les appels répétés et conjugués de l’Etat, des partis et de la communauté internationale. Ce dimanche, les choses ont pu démarrer malgré quelques difficultés logistiques : légers retards du personnel des bureaux de vote, manque de bulletins ou d’encre… dans certains des 14.800 bureaux de vote.

Plus de six millions de Guinéens sont appelés aux urnes en Guinée et dans 18 autres chancelleries à travers le monde. Pour couvrir l’événement, les médias audiovisuels se sont organisés en deux grandes équipes, la première avec la RTG en synergie avec 28 Radios rurales couvrant la quasi-totalité du pays ; la seconde dénommée FM 2015 sous la houlette de l’URTELGUI (Union des radios et télévisions libres de Guinée) avec quelques 45 autres médias.

Pour le moment, aucun incident majeur n’est signalé, outre quelques difficultés techniques liées à la fourniture du matériel, mais les responsables de la Céni promettent d’y remédier très rapidement. Pendant ce temps, les 75 observateurs de L’Union Européenne, les 35 de la CEDEAO, ceux de l’OIF, de la Man River, de l’Union Africaine et autres déployés sur le terrain, constitue un important maillage pour sécuriser le vote des citoyens guinéens.

Environ 19.000 policiers et gendarmes veillent aussi au grain, pour que le scrutin puisse se dérouler dans la quiétude. Le scrutin débuté en principe ce jour à 7 heures devra se poursuivre jusqu’à 18 heures TU. Les frontières terrestres et maritimes pendant cet intervalle resteront fermées.

Source : CGI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.