Connect with us

Scrutin du 11 octobre: l’UFDG parle de bourrage d’urnes et l’arrestation de ses délégués

Publié

Le

Liste des incidents repérés

Mise à Jour à 13H00

Les ambassades en Angola et en Guinée Bissau les électeurs ne peuvent
tout simplement pas voter. Soit que l’ambassade est fermée soit parce
qu’il n’y a aucun matériel de vote.

KEROUANE (Haute-Guinée) – Dans les sous-préfectures de BANANKORO,
SIBIRI BARO, SOROMAYA tous les délégués et assesseurs de l’UFDG ont
été chassés des bureaux de vote.

FARANA (haute-Guinée) – Sous-préfecture BANIAN
Les délégués de l’UFDG essayait de prendre les images des bourrage
d’Urne sur les bureaux de vote N4 Djambassoria , N4 Karbaya. Ils ont
été arrêtés sur ordre du sous préfet par la Gendarmerie.

Sous Préfecture de TIRO et BENDOU
Ils ont refusés tous les délégués de l’UFDG et ils remplacent par des
délégués du RPG qui signeront au nom de l’UFDG.

Sigiri – Tomboni Dispensaire 001. Sou préfecture de DOKO
Les deux assesseurs du bureau de vote sont du RPG. Les autres partis
politiques ne sont pas représentés. La même personne vote avec
plusieurs cartes de vote. Le délégué de l’UFDG est pris en otage et ne
peut rien dire.

Mise à jour à 11H30

La technique développée par les administrations locales au main du RPG
est de chasser les délégués chargés de surveiller les opérations
électorales issus des partis de l’opposition est de les remplacer
unilatéralement par des individus qui signeront AU NOM DES PARTIS D
OPPOSITION !

Sous Préfecture de SIBIRI BARO – Le maire a donné le mot pour chasser
les assesseurs et les délégués UFDG. Le bureau de vote désigne en lieu
et place des assesseurs expulsés de l’UFDG, des personnes qui
signeront au nom de l’UFDG.

Kouroussa – Sous préfecture de DOURA, DOUAKO, BARO, KOUMANA.
Tous les délégués de l’UFDG et du PEDN aux bureaux de vote ont été
chassés et sont remplacés par la même procédure qu’ailleurs : des
personnes sont désignées pour signer au nom de ces deux partis.

BOKE – Sous Préfecture Sansale et Kanfarande – Aucun matériel n’est
déployé dans TOUS LES BUERAUX DE VOTE de ces 2 sous-préfectures !

Point à 10h30.

Dans les fiefs de l’UFDG tout est fait pour ne pas faire commencer le
vote. Que ce soit les quartiers de Conakry (Ratoma en particulier).
Les irrégularités sont légion, seuls quelques exemples à suivre. De
manière générale ce sont des listes électorales qui ne sont pas
présentes, des gens non inscrits, des urnes absentes. En Haute Guinée
(fief supposé du RPG) des attroupements de partisans RPG qui
contrôlent le vote des individus.

A Conakry la circulation est absente. Seuls les véhicules ayant un
laissez-passer (à peine une centaine par parti politique d’opposition)
peuvent circuler. Les électeurs se déplacent comme ils peuvent
lorsqu’ils choisissent de prendre le risque d’aller voter.

D’autre part les remontées faites à la cellule de crise de la
Commission électorale centrale ne fonctionnent pas.

SIGUIRI – Dimanche matin, 5 arrestations (détenus à la gendarmerie) de
délégués de l’UFDG qui avaient repéré les bureaux de vote fictifs
pour prendre les preuves. Les téléphones ont été saisis.

Dinguiraye Préfecture – Haute Guinée fief de l’UFDG. Jusqu’à 9h45 les
bureaux de vote de la commune urbaine n’avaient pas ouvert et reste
sans matériel électoral (liste d’émargement etc.)

C’est le même cas dans la préfecture Dubreka.
Ce sont aussi des électeurs avec des cartes d’électeur mais pas
inscrits sur la liste présente dans le bureau de vote.

KANKAN – Sous Préfecture MISSAMANA – Les délégués de l’UFDG aux
Bureaux de vote de toute la Sous-préfecture ont été chassés dans la
nuit de Samedi à Dimanche par des troupes de jeunes du RPG. Ils sont
réfugiés dans un village hors de la sous-préfecture.

Quelques exemples précis sur CONAKRY.

8H00 – bureau 14, 18, 17 et 16. Kakimbo – Commune de RATOMA. Pas
d’enveloppes. Les gens votent sans enveloppes.

8H00 – Les autres bureaux de vote de KAKIMBO – Commune de RATOMA n’ont
pas d’urnes

8H00 – Simbaya Gare commune de RATOMA. 20 000 inscrits. Pas de liste
d’émargement pour 51 bureaux de vote numéroté de 001 à 051.

8H00 – Commune RATOMA. Quartier Darsalam bureau 18. Personne ne se
présente pour ouvrir le bureau de vote jusqu’à 9H45.

8H00 – Commune de Ratoma. Moins de bulletin de vote que d’électeur
inscrits. Par exemple bureau 4 de Hamdalay, 205 bulletins pour 405
Inscrits.

8h15 – Bureau 10 et 11 quartier KIROTI, commune de RATOMA. Pas d’urnes
dans ces bureaux de vote de Conakry pourtant !

8H45 – Bureau de vote de 002 quartier Sonfonia Gare 2. Des centaines
d’électeurs ne trouvent pas leur noms sur les listes et sont
rassemblés devant le bureau.
Idem pour les bureaux de vote 20 et 21 du même quartier.

Ailleurs en Guinée.

MALAKOUYA – Distance du Bureau de vote de 6km d’espace urbain.

Banankoro – Les milices contrôlent le vote des gens avant d’entrer
dans le bureau de vote pour empêcher de voter Cellou Dalein Diallo.

Source: UFDG

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.