SociétéLabé : Des présumés bandits arrêtés par la police

Labé : Des présumés bandits arrêtés par la police
Labé : Des présumés bandits arrêtés par la police
Labé : Des présumés bandits arrêtés par la police

Des présumés coupeurs de route viennent de tomber dans le filet des services de sécurité de Labé. Ils sont accusés d’avoir attaqué un conducteur de taxi-moto.

Le 8 août 2017, des hommes ont attaqué un conducteur de taxi-moto à Labé. Ils l’ont poignardé mais faisant face à une résistance farouche du conducteur, ils n’ont pas pu s’enfuir avec la moto.

Le syndicat des conducteurs de taxis-motos et la police ont engagé des enquêtes qui ont été fructueuses, puisque ce vendredi 11 août, les présumés bandits ont été mis aux arrêts par les services de sécurité de Labé.

Amadou Sadio Bah, un des présumés bandits, explique : « C’est notre grand Martin Goïpogui qui nous a confié une mission. Il nous a proposé la somme de 4 millions 500 mille GNF si on lui envie une moto TVS. Il nous a remis un couteau, une certaine quantité de chanvre indien et une corde. Quand on a rencontré le conducteur taxi-moto, nous lui avons demandé de nous déposer à Koundiéya (Sannoun). »
Alors que le taximan leur a demandé 60 mille GNF pour les frais du déplacement, ils lui ont proposé 100 mille.

«Quand on est arrivé à endroit plus éloigné, j’ai pris la corde pour mettre autour de son cou et mon ami l’a poignardé au ventre», a-t-il
ajouté.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de SeneNews.com sur http://video.senenews.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://people.senenews.com.SeneNews est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile au Sénégal.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site SeneNews s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet au Sénégal et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (1)

  1. ils doivent avoir une peine de mort plus douloureux que la victime. là il faudra même pas faire allusion au droit de principe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com