SociétéInsécurité: De nouvelles formes d’enlèvements et d’agressions à Conakry…

Insécurité: De nouvelles formes d’enlèvements et d’agressions à Conakry…
taxi guinee conakry
Insécurité: De nouvelles formes d’enlèvements et d’agressions à Conakry…

Une autre forme d’enlèvements et d’agressions fait surface à Conakry. Ces derniers jours, des personnes à bord de véhicules communément appelés « clandos » circulent dans les rues de la capitale. Ils ne prennent que des femmes qu’ils agressent à coup d’armes blanches. Deux Guinéennes ont déjà été victimes cette semaine.

Les femmes qui déplacent des véhicules banalisés la nuit devraient faire attention. Des Quidams au volant la nuit représente un danger potentiel pour elles. Ils enlèvent et agressent des passagères qu’ils embarquent.

Maimouna Baldé, étudiante, a été agressée dans la commune de Kaloum alors qu’elle revenait d’un restaurant. Elle explique en ces termes les circonstances dans lesquelles la scène s’est produite : ‘’J’étais allée dîner au restaurant avec mon petit ami. Quand nous avons fini de manger, lui il n’était pas prêt pour rentrer. Il m’a donc donné de l’argent pour prendre un déplacement. Je suis sortie, juste devant le restaurant j’ai trouvé un taxi. Je me suis embarquée pour Donka. Il vient jusqu’au carrefour l’échangeur et prend la corniche, il file un peu et s’arrête. Je lui ai demandé ce qui se passe. Il a aussitôt sorti un couteau et l’a pointé à mon cou. Je l’ai supplié de prendre mon sac et mes téléphones et ne pas faire du mal, mais il a refusé, et m’a déchiré le bras. Il m’a blessée au cou puis il m’a jetée par terre et a filé. C’est un monsieur qui est venu me trouver là-bas et m’a emmenée à l’hopital Donka…’

Maimouna Baldé affirme n’avoir pas porté plainte contre X faute de preuves concrètes : ‘’Je suis allée pour porter plainte à la gendarmerie, ils m’ont demandé si je reconnais le visage du chauffeur ou la plaque d’immatriculation, j’ai dit non, ils m’ont dit que ce n’est pas la peine alors de porter plainte parce qu’ils ne savent pas comment le chercher…’’

Kadi Traoré a aussi été brutalisée le samedi 5 août à la T7, précisément au quartier Sonfonia aux environs de 14 heures. C’est à 19 heures qu’elle s’est retrouvée dans un véhicule qu’elle a emprunté pour se rendre à Kagbelen. Elle a été enlevée et les assaillants ont demandé 4 millions de francs guinéens comme rançon. Les parents ont payé les ravisseurs qui l’ont déposée vers Enta le soir du Dimanche.

Ces nouvelles formes de violences jadis inconnues en Guinée inquiètent les parents, les usagers. La nuit, Conakry devient encore plus dangereux que d’habitude.

Conakry: un vieux commerçant enlevé par des inconnus dans la banlieueSélectionné pour vous : Conakry: un vieux commerçant enlevé par des inconnus dans la banlieue

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (1)

  1. C’est dommage pour ma Guinée l’insécurité prend l’ampleur en Guinée
    Le gouvernement doit prendre les précautions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com