Connect with us

Guinée: pour les manifestations, Cellou donne déjà les consignes à suivre

Publié

Le

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est en train de mener une opération de séduction dans le fief du RPG Arc-en-ciel.

Dans la soirée du samedi 9 juillet 2016 et le lendemain dimanche, Cellou Dalein Diallo a animé deux meetings respectivement à Gbessia Port et à Matoto. Deux quartiers acquis au parti au pouvoir. Le président de l’UFDG était venu rencontrer les démissionnaires de l’UFR, GPT et RPG Arc-en-ciel qui ont adhéré à son parti.

Lors de ces rencontres, Cellou a expliqué ce qu’il veut pour la Guinée. Selon lui, c’est par l’UFDG que viendra la véritable réconciliation nationale, la vraie démocratie où tous les Guinéens seront traités de la même façon en respectant les les principes démocratiques.

Après avoir dénoncé la misère qui « a été imposée aux Guinéens par Alpha Condé et son gouvernement » qui est la conséquence des différents « détournements » opérés par « le pouvoir et son clan», Cellou a demandé à tous de sortir manifester leur ras-le-bol.

 « Il faut qu’ensemble nous soyons mobilisés pour résister à la dictature, pour résister et dire non à la misère qui nous est imposée par M. Alpha Condé et son gouvernement. Aujourd’hui, rares sont parmi vous qui peuvent assurer les deux repas par jour alors qu’en 2014 et 2015, ils ont sorti 9 mille milliards de francs guinéens pour enrichir les membres du clan présidentiel. Cet argent a été envoyé à l’extérieur dans des comptes domiciliés en Afrique, en Europe, en Amérique alors que la population ne fait que souffrir.»

Manifestation grandiose, Cellou le veut bien, mais de la façon la plus pacifique.

« Nous allons organiser des manifestations pacifiques autorisées par la Constitution de la République, a-t-il ajouté. Il ne s’agit pas de casser une voiture. Il ne s’agit pas de frapper quelqu’un, un usager de la route ou un riverain de la route. Il faut marcher dans la discipline pour montrer au monde que nous sommes en train de subir l’injustice et une misère injustifiée par la mauvaise gestion d’Alpha Condé et de son gouvernement. C’est une manifestation pacifique».

A chaque fois qu’il parle de manifestations, les consignes de changent pas et il insiste là-dessus : « Il ne faut pas jeter des cailloux, il ne faut pas casser, il ne faut pas frapper. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.