Connect with us

Guinée : «J’ai donné des instructions qui ont été finalement respectées», dixit Me Cheick Sako

Publié

Le

Le ministre de la Justice, Me Cheick Sako s’est prononcé sur le décédé de Mamadou Saidou Bah, garde du corps de Cellou Dalein Diallo.

Ce décès est intervenu à l’absence du ministre de la Justice. « J’étais à Praia. Je suis parti dans la soirée du vendredi au Cap-Vert », a-t-il confié à nos confrères de guineenews. Selon Me Cheick Sako, c’est ce jour qu’il a donné des instructions afin que Saidou et trois de ses codétenus malades puissent se faire soigner à l’hôpital Ignace Deen : «J’ai donné des instructions le vendredi dans la journée. Finalement, elles ont été respectées puisque les trois, qui étaient malades avaient été admis dans un établissement hospitalier, depuis le vendredi. C’est très important la précision. »

A en croire le ministre de la Justice, avant que les trois autres ne tombent malades, Mamadou Saidou Bah l’était depuis au début : « […] Après, il y en avait un, qui était malade dès le début, plus malade que les autres, pardon. C’est lui qui est décédé tôt ce matin vers 4h du matin. Et le juge a pris son ordonnance de placement le vendredi. Vous savez que dans les maisons d’arrêt en France ou ailleurs, il y a des gens qui meurent, malheureusement, et même en dehors. Voilà, les choses sont assez claires là-dessus. C’est dommage. Le monsieur a une famille, et tout. Mais, bon, c’est comme ça. Je ne veux pas que les gens cherchent après d’autres connotations, qui n’ont rien à voir.»

Mamadou Saidou Bah avait été arrêté et mis sous mandat de dépôt à la suite du meurtre du journaliste El hadj Mohamed Koula Diallo le 5 février 2016.

Suite au décès de Saidou Bah, l’UFDG a annoncé qu’elle va porter plainte contre l’Etat guinéen et le ministre Sako pour ‘’abus de pouvoir et détention abusive’’. 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.