Connect with us

Guinée : Aboubacar Sylla  » Le gouvernement guinéen tient un double langage « 

Publié

Le

Guinée : Aboubacar Sylla  » Le gouvernement guinéen tient un double langage  » – Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé a répondu à la lettre que lui avaient adressée les opposants. Parlant de cette réponse, le porte-parole de l’opposition, a déclaré que le gouvernement guinéen tient un double langage.

Dix jours après que l’opposition eut adressé une lettre au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation dans laquelle elle montre sa volonté d’aller au dialogue, une réponse lui est parvenue le lundi 08 août 2016. Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition, critique le retard qu’a enregistré Bouréma Condé pour répondre à leur lettre.

C’est seulement dix jours plus tard qu’une réponse nous est parvenue

 » Nous avons adressé le 25 juillet 2016, un courrier au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation dans laquelle, nous avons exprimé et confirmé notre volonté d’aller à un dialogue franc, sincère et apaisant qui permet d’éclairer nos divergences, nous avons précisé, quelles étaient les conditions que nous souhaitions voir mise en place pour que ce dialogue ait une chance de réussir. Au lieu de recevoir une réponse à nos questions sincères, C’est seulement dix jours plus tard qu’une réponse en provenance du ministère de l’administration du territoire nous est parvenue afin de nous informer que nos propositions seront transmises au gouvernement. Ce qui veut dire que jusqu’à présent la transmission n’a pas été effectuée puis qu’ils disent qu’ils vont le faire. »

Aboubacar Sylla, c’est un double jeu que le gouvernement est en train de faire

Il estime qu’il n’y a pas de réelle volonté de dialogue :  » Le gouvernement tient un double langage. Ils disent d’une part que c’est l’opposition qui ne veut pas aller au dialogue, qu’on ne connaît que les manifestations pour résoudre les conflits, et, d’autre part, ils s’opposent, ils fonte l’obstruction à tout acte pouvant nous permettre d’aller à ce dialogue refusant de se prononcer sur nos propositions pour le cadre du dialogue, en refusant de nous rencontrer de nouveau pour discuter des conditions de préparation de ce dialogue.  »

L’opposition ne s’attend pas à un dialogue sincère, fait remarquer le porte-parole. Le dialogue est bloqué, dit-il pour donner du temps au processus électoral :  » Nous allons à des manifestations que contraint et forcés parce qu’il n’y a pas une volonté de dialogue, il n’y a pas d’ouverture. C’est un jeu que nous connaissons bien. Le gouvernement n’en est pas à sa première. Il bloque le dialogue toujours pour donner le temps au processus électoral de se développer. Et pendant ce temps-là, la CENI aura établi un nouveau chronogramme. »

Pour l’heure, l’opposition dite républicaine campe sur sa décision de manifester le 16 Août prochain si le président Condé est en Guinée, a confirmé Aboubacar Sylla.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.