Connect with us

Guinée : ces accusations d’Alpha Condé contre les imams…

Publié

Le

La quatrième conférence islamique nationale s’est ouverte le 9 mai 2016 à Conakry en présence du président Alpha Condé. Cette rencontre, organisée par le Secrétariat général des Affaires religieuses, en partenariat avec le ministère saoudien des Affaires islamiques, va prendre fin le 11 mai prochain.

Cette rencontre islamique qui a pour thème « Islam en Guinée : quelle vision, quelle organisation dans un monde confronté à des conflits d’ordre religieux» va regrouper les imams venus des 33 préfectures du pays et ceux des 5 communes de Conakry.

 Dans son discours de circonstance, le Secrétaire général des Affaires religieuses, El hadj Abdoul Karim Dioubaté a fait savoir que cette quatrième conférence vise entre autres, la promotion du respect de l’explication des lois et des percepts religieux dans l’objectif de mettre fin aux violences et à l’impunité ethnique, l’harmonisation des messages religieux en direction des populations, la réactualisation des textes régissant le fonctionnement du secrétariat général des Affaires religieux, la promotion de la Zakat.

Dans son intervention, le président Alpha Condé a invité les imams à prêcher les valeurs cardinales de l’Islam : « Nous vous invitons à prêcher les valeurs cardinales de cette religion qui sont la paix, la tolérance, l’acceptation de l’autre et l’amour du prochain. »

Plus loin, le Pr Alpha Condé accuse les imams d’officier des mariages précoces. Ce qui, à ses yeux, est extrêmement dangereux: « […] Les mariages ne sont pas faits à la mairie, mais ces mariages sont faits devant vous les imams. Or cela est extrêmement dangereux pour les filles. Donc, votre rôle aujourd’hui en tant que 4ème conférence est non seulement de penser sur la religion, de faire une analyse pour voir réellement ce qu’il faut maintenir et ce qui est contraire à l’islam. Il faut que vous ayez le courage de vous pencher sur ce qui ne va pas en Guinée. Vous êtes des imams écoutés, vous devez faire en sorte qu’il y ait la bonne compréhension, la tolérance

L’autre élément qu’a évoqué le président Alpha Condé, c’est le terrorisme : «Si le terrorisme se développe aujourd’hui, nous devons nous dire les vérités. Le  terrorisme a deux causes : la misère et l’injustice.  Tant qu’il y a la pauvreté et l’injustice, nous serons menacés par le terrorisme

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.