Connect with us

Les réseaux sociaux, avantageux mais très dangereux pour nos sociétés

Publié

Le

De nos jours, l’une des grandes révolutions du 21ème siècle demeurent les réseaux sociaux. Il faut admettre qu’ils  jouent un rôle important dans la vie quotidienne des utilisateurs. Skype, Facebook, Twitter, MySpace, Bebo, en sont quelques uns. Presque tous les jeunes utilisent, au moins, un réseau social chaque jour. Ils sont devenus des principales méthodes de communication. Mais, comme tout, il y’a des avantages et des inconvénients de ce phénomène.

Un avantage des réseaux sociaux, c’est qu’ils sont un moyen gratuit et facile de communiquer avec les autres. On peut communiquer avec des amis ou des membres de la famille de partout dans le monde. En outre, les réseaux sociaux, comme Facebook, sont un bon moyen de rester en contact avec vos amis anciens et nouveaux. On peut partager ses pensées, photos, vidéos, etc, avec tous leurs amis avec le clic d’un bouton. Plus loin, on peut s’informer de façon permanente, sans payer.

Néanmoins, il faut garder en tête que ces outils ludiques ont aussi d’autres facettes dangereuses.

Ces dangers guettent les adolescents car ils sont les premiers à avoir adopté ces réseaux sociaux. Ils sont les plus nombreux et les plus actifs. C’est pour cette raison qu’ils en sont les premières victimes. Les adolescents peuvent être victimes d’harcèlement moral, d’injures, photos obscènes et manipulation. Plus grave encore, les adolescents y partagent leur vie privée sans se rendre compte que leur intimité est exposée publiquement.

Plus grave encore, Facebook est le paradis des voleurs d’identité. Il s’agit souvent de détournement de photos ou de vol d’identité. Pour se faire passer pour une autre personne, il suffit juste de créer un profil au nom de cette personne. Nous n’avons aucun moyen de savoir qui se trouve à l’autre bout du clavier. Ce qui fait que les personnes fragiles affectivement sont des proies très faciles.

Facebook a des côtés positifs et ludiques mais ce réseau social est malheureusement aussi risqué car le grand danger reste la pédophilie. Les adolescents les plus vulnérables sont une proie aisée pour les pédophiles et les délinquants sexuels. Il faut savoir que les demandes « d’amitié » venues de « nulle part » affluent régulièrement sur ces sites. Pour les jeunes Une telle latitude mérite d’être encadrée, apprivoisée.

Autre fait non des moindres, nombreux sont les élèves qui se servent d’internet dans leurs recherches. Mais la facilité est telle qu’ils résistent rarement à la tentation de briller sans fournir d’effort. En effet, ils ont tendance à « copier-coller » un contenu sans chercher à se l’approprier ou même à en comprendre le sens. La riche complémentarité que le web pourrait apporter à leur cours ou leur manuel est alors nulle ; le résultat à la fin est décevant car, ils n’auront alors rien assimilé.

Ils peuvent être très nuisibles par le fait qu’il y’a des gens qui ont besoin d’être sur ces sites toutes les heures ou toutes les minutes, Cela peut créer de graves problèmes pour eux, vu qu’ils oublient parfois qu’ils sont à des heures de travail au bureau, ou qu’ils ont des rendez-vous urgents ailleurs. Beaucoup d’étudiants trouvent qu’il est difficile  d’étudier car ils sont trop distraits par leur Facebook. Souvent, les résultats des examens sont pauvres à cause de cela. D’autres personnes peuvent prendre du retard au travail parce qu’ils sont trop occupés avec les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux offrent une kyrielle d’activités multimédia et sociales ludiques, utiles et simples d’utilisation. Ils peuvent représenter un réel plus dans le quotidien, si l’on connaît et l’on mesure bien tous les risques qui se cachent derrière cette attrayante évolution de la communication.

Par Amadou Diallo | Guinee360 – Actualité Guinée Conakry

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.