Connect with us

Guinée – Entrepreneuriat social : l’exemple réussi de Madina Daff

Publié

Le

La Guinée dispose aujourd’hui des institutions nécessaires, d’une politique pertinente de promotion féminine et de personnalités crédibles pour concrétiser la volonté politique manifestée par le gouvernement en faveur de la promotion de l’équité des sexes.

Il faut aussi ajouter, que les Guinéennes jouissent d’une représentation insuffisante, mais qualitative, à tous les niveaux et cela semble relever d’une dynamique porteuse de germe encourageant.

En Guinée, les femmes sont très misérables à cause du fardeau qu’elles ont accepté de porter : le poids de la famille. Mme Diaby Madina Daff a compris cela et a trouvé une piste de solution aux problèmes des femmes.

Etant une femme, cette dame ne pouvait ne pas compatir à la douleur de ses paires, et mieux, apporter sa touche pour que ces femmes trouvent une issue afin d’être heureuses. Pour ce faire, elle a misé sur l’entrepreneuriat social.

C’est pourquoi, sous le label de son ong, ‘’Association Service public pour le développement intégré’’ (ASPDI), elle a organisé, pendant trois jours, une formation sur le renforcement des capacités des femmes sur la promotion de l’auto-emploi. Ceci, afin de leur permettre d’acquérir des connaissances en matière de gestion dans le cadre de leurs activités  génératrices de revenus. La formation leur permet également d’assurer une protection plus fiable de leurs capitaux, de leur proposer de bonnes méthodes comme la mise sur pied d’un système de cotisation  (mi-crédit, mi-épargne), la création  des associations et des groupements  de femmes, entre autres.

L’autre volet de la formation, c’est le respect des conditions d’hygiène des produits vendus, afin de rentabiliser leur vente et leur écoulement rapide. C’est le cas notamment de la vente du lait caillé. Elles sont également outillées pour la transformation de la pâte d’arachide, la saponification, etc. qui sont des méthodes artisanales de transformation des arachides, à la transformation du savon.

L’idée de cette formation a émergé après un constat sur le terrain. « Après une enquête menée par notre ONG, il a été constaté que les capitaux que les micro-finances accordent aux femmes pour leur petit commerce sont individuellement mal gérés, et pour cause, l’argent n’est pas protégé car les femmes  confondent souvent cet argent à leurs besoins quotidiens. Le non respect des conditions de remboursement des emprunts», a fait savoir Madina Daff.

Rougui Barry, Marraine de l’ong ASPDI

                            Rougui Barry, Marraine de l’ong ASPDI

Mme Kaba Rougui Barry, ministre conseiller à la Présidence, explique pourquoi l’entrepreneuriat social est une priorité sur laquelle il faut miser : « Ces dames ont compris que l’entrepreneuriat  social est une priorité. Il est à La croisée de ces politiques publiques  et du marché d’intérêt général. L’entrepreneuriat social  est une rentabilité économique  pour créer des richesses à partir de nouveaux emplois sociaux et pour une meilleure  croissance économique tout en combinant réussite individuelle et intérêt général pour nous, mesdames.»

Dans son souci d’aider les femmes, la présidente de l’ONG ASPD leur accorde des prêts. Chaque femme peut emprunter jusqu’à cinq millions francs guinéens remboursables par tranche.

Quant aux groupements, ils peuvent bénéficier d’un crédit allant de 15 à 20 millions GNF remboursable en une année. Pour faciliter la gestion des fonds une équipe de suivi et évaluation est mise à leur disposition.

Les trois jours de formation accordés aux  60 femmes de l’ong, selon Madina Daff, concordent avec les objectifs de l’association. Car c’est en réponse à l’appel du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui voudrait placer son deuxième mandat sur l’émergence des femmes et des jeunes. C’est pourquoi la formation doit s’étendre au niveau des antennes à l’intérieur du pays.

Mme Diaby Madina Daff lance un appel au président Alpha Condé : «J’exhorte le président de la République, Pr Alpha Condé, en tant que femme qui s’engage à l’accompagner dans son noble et ambitieux programme de développement, à prioriser la paix pour le bonheur de tous les Guinéens, sans distinction, qui comptent sur lui.»

En fin, elle a remercié Mme Kaba Rougoui Barry, la marraine et le président d’honneur de l’ong ASPDI, M. Boubacar Barry, pour leurs soutiens inestimables.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.