Connect with us

Guinée : « Alpha Condé est un homme politique, mais pas un homme d’Etat » selon Kouyaté

Publié

Le

Depuis Paris, la capitale française, le président du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) a fait sa lecture sur l’actualité politique,  économique, sociale, énergétique,  le fiasco du système éducatif et la dégradation des infrastructures routières et sanitaires de la Guinée depuis l’avènement du président Alpha Condé à la magistrature suprême du pays  et son élection à la tête de l’Union africaine. Il était invité de la radio Espace dans l’émission les GG ce jeudi 09 février 2017.

L’actualité oblige, sa lecture sur la visite du chef de l’Etat en Haute Guinée, le budget injecté à cette occasion : « C’est une chose normale qu’un président effectue des tournées pour rencontrer ses compatriotes pour les écouter afin de savoir leurs peines et surtout essayer de trouver les pistes de solutions. Malheureusement ce qui est intriguant, c’est le budget. L’argent du contribuable guinéen dilapidé inutilement. C’est dommage pour mon pays.»

Poursuivant, le président du Parti de l’Espoir Pour le Développement National (PEDN) est revenu sur ‘’l’élection’’ ou la ‘’désignation’’ d’Alpha Condé  par ses pairs à la tête de l’Union africaine (UA) et les conséquences sur le budget national : « Le budget de la Guinée va souffrir énormément. Ça va couter cher à notre pays. Alpha Condé n’est pas un homme d’Etat, mais un homme politique. Ça n’apportera rien à la Guinée. Il devrait s’occuper plutôt des problèmes internes qui minent le système éducatif, l’état défectueux, délabré de nos infrastructures routières, sanitaires, énergétiques surtout avec l’échec de ‘’Kaléta’’ »

Pour le diplomate guinéen, le retard des élections communales  constitue une violation du code électoral : «C’est une violation systématique et flagrante du code électoral, c’est incongru. Depuis 2010, regardez, nous sommes toujours avec les délégations spéciales, qui en principe, ont une durée de vie de six (6) mois. »

Se prononçant sur un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé et la violation de la constitution par des compromis, Lansana Kouyaté pense que ce ne sont que des « manœuvres dilatoires qu’Alpha Condé entretient pour jouer à la prolongation. Interrogeons-nous tous par rapport aux élections communales, législatives et quand la présidentielle ? Peut-être en 2023. »

Plus loin, il ajoute : «  Il ne s’agit pas de signer les accords, mais les appliquer dans le temps requis et normal. L’opposition devrait longtemps créer ce forum pour dénoncer et s’opposer contre la dégradation des infrastructures routières, la misère. Regardez aujourd’hui notre système éducatif est bafoué. Pourquoi l’opposition ne fera pas un front commun contre tous ces maux ?  Toutes les façons, ce forum contre un 3ème mandat est légitime, mais il y a d’abord du chemin à faire et le président joue  à la montre, juste pour gagner du temps en prolongeant. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

This message is only visible to admins:
Unable to display Facebook posts

Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 458
Click here to Troubleshoot.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.