Connect with us

Guinée : Les femmes ministres et parlementaires ouest-africaines en séjour de travail à Conakry

Publié

Le

Guinée: Le réseau des femmes ministres et parlementaires ouest-africain (REFMAP) organise une conférence sous régionale à Conakry pour un plan d’action concerté. Elle est axée sur les enjeux et préoccupations des pays membres du réseau.

Huit pays de l’Afrique de l’Ouest francophone prennent part à cette rencontre qui se déroule du 7 au 9 décembre 2016.

Des représentantes du REFMAP du Togo, Sénégal, Mali, Burkina Faso, de la Mauritanie, la Côte d’Ivoire et la Guinée sont en conclave à Conakry. Elles vont élaborer une feuille de route pour combattre des problèmes qui leur sont communs. C’est ce qu’a expliqué Makalé Traoré, présidente du REFMAP-Guinée : ‘’ Il s’agit de discuter sur les questions de planification familiale, de mortalité maternelle, et des violences basées sur le genre pour arriver à une espèce de feuille de route de Conakry, qui va définir le contenu et la contribution de notre participation à la résolution de ces enjeux…’’

Les mutilations génitales féminines constituent une préoccupation en Guinée et en Mauritanie. Mais la Guinée détient le record, a déclaré Mariam Babassi, représentante de REFMAP-Mauritanie : ‘’Nous avons pratiquement les mêmes violences telles que les mutilations génitales féminines, un peu moins basses quand même qu’en Guinée car nous, on est à 69,7%. Nous avons aussi le taux de mortalité maternelle qui est très élevé de 582 pour 100.000 naissances, donc un taux plus élevé que celui que la Guinée sur cet aspect-là…’’ 

Oumoul Khairy Niang, Directrice de cabinet du ministère de la femme, de la famille et de l’enfance du Sénégal soutient que son pays a réalisé un progrès important dans la lutte contre la mortalité maternelle : ‘’ On a tous presque les mêmes problèmes mais le Sénégal a beaucoup travaille sur la santé maternelle et la mortalité maternelle a beaucoup régressé. Donc notre participation était vraiment essentielle pour contribuer comme tous les pays de sous-région afin qu’on regarde ensembles quelles vont être les mécanismes complémentaires à mettre en place pour combattre ces problèmes…’’

A la fin de cette rencontre sous régionale, les membres de ce réseau feront une déclaration dite de Conakry pour un plaidoyer régional concerté des femmes. Le document sera présenté à la prochaine conférence de l’Union africaine.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.