Connect with us

Guinée : Les dessous d’une campagne de dénigrement contre Bobody (Libre opinion)

Publié

Le

La campagne de dénigrement bien ficelé contre  Aboubacar  CAMARA , Président Directeur Général de la société Sabou Inter, prosaïquement connu sous le nom de Bobody,  semble produire son effet au regard de l’effervescence  que celle-ci suscite au sein de l’opposition guinéenne et de certains milieux des affaires guinéennes dont le natif est désormais la cible.

Comment comprend-t-on le motif de l’affabulation, de ragots, avec une prétendue gifle et humiliation de celui-ci.  Fruits d’une imagination, d’un sentiment d’hostilité mêlée de rancune et de reproches nourris contre cet homme dont le seul crime est d’être un patriote convaincu et militant inconditionnel de nobles idéaux de paix et de progrès du Professeur Alpha Condé pour le développement harmonieux de la Guinée, d’où l’extrapolation faite d’une banale altercation entre les éléments de la garde rapprochée de Bobody et d’un citoyen de Kaloum à propos d’une pancarte dorénavant gagne-pain d’une jeunesse parasite hantant la 4e avenue dans le quartier de Manque Pas. 

Ce patriote ne cesse de poser des actes salvateurs, notamment de nombreuses assistance apportées aux démunis et surtout aux jeunes de même que la gente féminine du pays comme pour matérialiser  la vision du Président de la République qui met les jeunes au cœur de son mandat.

Sa philosophie de la vie est  toujours rendre service et  soutenir toutes les initiatives concourant à l’ancrage de la paix et de la sécurité en Guinée, ferments indispensables à l’éclosion des initiatives privées, porteuses de croissance dans le pays.

Le  démuni n’est jamais repoussé de chez  lui, mais plutôt choyé et  soulagé de la crainte de la popote du lendemain. Il est adepte de Jean BONNET qui met l’Homme au cœur du développement.

Il crée un environnement favorable à l’incubation des compétences, car vaut mieux à apprendre aux jeunes de pécher que de leur offrir le poisson. Loin d’être un simple trait de la vie, ceci est un mode de vie dont ses proches collaborateurs, parents et visiteurs jaugent presque quotidiennement.

Sous d’autres cieux notamment dans les pays limitrophes et dans la région,  les hommes de son statut bénéficient de l’estime  et de la protection de tous leurs compatriotes. Heureusement, certains guinéens savent célébrer ces patriotes obnubilés par le bien-être de leurs compatriotes.

Les milliers de jeunes, qui travaillent dans sa société Sabou Inter,  jadis  désespérés, affichent un sourire et renouvellent leur reconnaissance à cet homme qui les a sortis du dénuement.

Il ne fait point de différence entre les Guinéens dans le besoin, tous égaux devant lui, prêt à rendre service aux enfants de Dieu sans distinction d’ethnie et de région .

Tous ceux-ci sont actuellement mobilisés en vue de constituer un bouclier autour de leur champion, de plus  en plus, cible de tirs de snipers camouflés  derrière  le sceau de la jeunesse de Kaloum.

L’homme  est issu de la communauté, très homogène de Kaloum, et vit au sein de cette fratrie sans sourciller, se sentant en sécurité, plutôt de sauver la stabilité et la coexistence pacifique que de laisser des individus infester ce cadre de vie empreint de la vérité, de la générosité et de l’obsession du travail bien fait pour mériter la confiance de la communauté très en cheval sur les règles morales dont lui-même est un  véritable rempart.

Aboubacar Bobody CAMARA organise constamment la lecture du saint Coran dans toutes les mosquées de Kaloum  de même qu’aujourd’hui  grâce à son entregent  toutes ces mosquées sont munies de documents de mariage religieux.

La constance et la persévérance de M. Aboubacar Bobody CAMARA en vers le président de la République, le professeur Alpha Condé lui vaut actuellement toutes sortes d’hostilité. Mais il reste droit dans ses bottes et affiche sa détermination à soutenir le professeur Alpha Condé jusqu’à la parfaite matérialisation de sa vision.

Dans ce combat pour l’émergence de la Guinée sous la houlette du professeur Alpha Condé, Aboubacar Bobody CAMARA refuse de subir le sort de l’âne de Buridan  qui est mort de la faim, de la soif,  de l’indécision.

Allareyni BARRY

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.