EducationGuinée: Il n y aura pas d’étudiants orientés dans les universités privées

Guinée: Il n y aura pas d’étudiants orientés dans les universités privées
ministre-yero-balde-franco-arabe-universites privées étudiants fictifs
Guinée: Il n y aura pas d’étudiants orientés dans les universités privées

À deux jours du début des orientations des nouveaux bacheliers dans les institutions d’enseignement supérieur, tout porte à croire qu’il n’y aura pas de bacheliers orientés dans les institutions d’enseignement supérieur privées pour cette année.

Dans le communiqué du ministère de l’enseignement supérieur annonçant le début des opérations d’orientations pour ce lundi 11 septembre 2017, on peut lire je cite « chaque candidat, pour être orienté, doit formuler au moins 5 et aux plus 15 choix de programme de formation proposés par les différentes institutions d’Enseignement supérieur publiques ainsi que les établissements d’Enseignement technique et de Formation professionnelle du type B. »

Ce paragraphe qui omet complètement les institutions d’enseignement supérieur privées, laisse entrevoir la volonté du département de ne pas orienter les 23 656 bacheliers de cette année dans les universités privées, comme cela avait été murmuré dans les couloirs.

Pour l’instant, aucune réaction des fondateurs des universités privées n’a été obtenue.

Nous y reviendrons.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (10)

  1. Ils vont envoyer un nombre important dans les universitespubliques et on aura rien que de la pagaille.Dans ce pays chacuncherche son intérêt mêmeau detrument des autres.Des universités mâles équipé et bourré de monde et qui ont fini d’être des marchés!!!!!!!

  2. Avec un gouvernement comme le nôtre, rien de mauvais ne doit nous surprendre.

  3. Vous pouvez envoyer vos enfants dans les universités privées à vos propres frais, personne n’est contre. Des universités privées qui utilisent des professeurs de lycée pour dispenser des cours. Aucune d’elle n’a son nom à l’international. Félicitations Mr le Ministre vos réformes feront des mécontents, car toutes les universités privées vivant dans la poche de l’Etat sont menacées, laissez les criéer par tout. Wassalam

  4. Moi je trouve cette idée meilleure.

  5. Wow c’est donc ça. Du n’importe quoi on dirait que la Guinée est différent des autres pays sans pour autant rappeler que dans les publics les méthodes sont si archaïque et nous on a besoin d’avancer

  6. Moi je pense que la guinée n’est pas different des autres pays du monde, mais soyons objectifs nombres d’universités privées non pas suffisament de moyen humain pour enseigner les matieres comme il faut; nous en avons beaucoup de preuves. Nous voyons que les memes prof des colleges et lycées avec un niveau limité viennent enseigner dans nos universités privées; alors pensons plutot a la qualité de la formation de nos enfants.

  7. Pour une des rares fois, je trouve cette decision salutaire pour éviter des saignées financières importantes. Ces sommes faramineuses pourraient permettre de construire de grandes universités et les équiper convenablement. Le seul doute que j’ai, c’est le manque de volonté, le gaspillage , les détournements de fonds, les marchés de gré en gré et la promotion des médiocres qui sont les caractéristiques de notre président voyageur et son gouvernement. On ne trouvera dans aucune université publique en Guinée, les enfants des gouvernants actuels. Dommage pour les enfants des guinéens d’en bas.

  8. C’est inquiétant pour nos frères c’est pas toute les universités privé qui forme mal. C’est de les filières que les privés ne doivent pas renseigné

  9. Les universités privé sont nombreux mais il y’a des parmi eux et bien équipé. Les publics c’est pas le nombre de place à regarder mais la qualité de recevoir l’enseignement. Ils n’ont rien fait pour les publics et nos frère qui n’ont pas terminé leurs études dans les privés vont souffrir. L’Etat lui même sabote l’étudiant Guinéen poupourquoi laisser des universités privé prendre des étudiants et dire ils sont pas bon. L’Etat sabote nos études etudes sur le plan international. Car aucun étudiant étudiant du privé ne peut faire valoir son diplome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com