Connect with us

Guinée : Manque de petites coupures de billets de banque, source de disputes entre transporteurs et passagers à Conakry

Publié

Le

Guinée : Manque de petites coupures de billets de banque – Dans le souci de se rendre très tôt le matin dans leurs lieux de travail respectifs, les citoyens à Conakry, la capitale de la République de Guinée, ont du mal à se déplacer aisément, sans disputer avec les gérants des véhicules de transport en commun, taxis, minibus et bus, dû à l’insuffisance de petites coupures de billets de banque dans la circulation.
Ce sont des gros billets de 5, 10 et 20.000 francs guinéens que les passagers tendent le plus souvent aux chauffeurs de taxi, aux gérants de minis bus et de bus, pour payer le ticket ou le nombre de tronçons parcourus, dont le prix varie entre 1000 et 1500 francs. Malheureusement, pour satisfaire les clients, la scène se déroule autrement. Puisque les taxis maîtres ou les contrôleurs de bus et minibus, disent souvent qu’ils ne détiennent pas de monnaie. Il s’agit là de petites coupures. Les pièces de monnaie sont inexistantes dans les échanges en République de Guinée.
Soit c’est le chauffeur qui dit «je n’ai pas la monnaie», ou c’est le passager qui «exige sa monnaie». D’où l’éclatement des discutions de sourds, allant même aux prises de cols de chemises. Un phénomène qui est d’actualité entre les passagers et les gérants dans le train de banlieue, Conakry Express, à l’intérieur duquel, certains passagers perdent souvent leur argent par faute de monnaie.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.