Connect with us

Guinée : Aissata Daffé dénonce la sous-représentativité des femmes aux instances de prise de décision

Publié

Le

Guinée: A l’occasion de la fête des femmes de ce mercredi 8 mars 2017, la députée à l’Assemblée nationale, Hadja Aissata Daffé, a dénoncé la non représentativité des femmes, le manque de parité entre hommes et femmes au sein des instances de prise de décision. Elle a aussi demandé l’engagement et l’implication de la junte féminine en politique.

En dépit des progrès obtenus pour une représentativité de la couche féminine, la députée déplore : «Il n’y a pas de représentativité. Parmi les 114 députés, nous n’avons que 25 femmes. Même le quota   de 30% reconnu par la loi n’est pas respecté. A l’Assemblée nationale, au niveau de la commission des lois, les vrais problèmes des femmes sont souvent relégués au second plan. Pourtant, je suis allée  dans tous les états-majors des partis politiques à l’époque  pour un plaidoyer pour une nette  représentativité des femmes.»

Poursuivant, la députée exhorte les femmes de se lancer en politique et de s’engager véritablement : « Les femmes doivent s’engager en politique, ne pas baisser les bras. Car comme disait l’autre l’effort fait les forts. Le Rwanda a réussi  à le faire, le Sénégal pas mal. Pourquoi pas nous ? Nous comptons procéder à une campagne de sensibilisation, surtout nous les femmes parlementaires pendant la restitution. Récemment, j’étais à Forécariah, j’ai profité pour dire aux femmes de s’engager et de se former pour tenir tête aux hommes. Aucune  n’a été une fois impliquée dans les  scandales, les corruptions généralisées dans notre pays et on connait ce que font certains hommes pendant la leur  gestion

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.