Connect with us

Revue de Presse : Ebola, politique et fête des femmes à la Une

Publié

Le

La presse électronique guinéenne a abordé trois sujets majeurs ce lundi : le lancement officiel du premier vaccin anti-Ebola, la fête des femmes célébrée sur l’ensemble du pays et la menace de l’opposition guinéenne.
‘’Le ministre de la Santé et d’autres officiels vaccinés contre Ebola », a rapporté Guinéenews. Selon ce site d’informations, l’essai du vaccin canadien VSV- EBOV contre le virus Ebola a été lancé samedi à Ratoma, une des cinq communes de Conakry.

‘’Une dizaine de personnages du gouvernement et de l’administration se sont portés volontaires et ont été vaccinés devant un large public. Parmi le lot, le ministre de la Santé ».

Mais selon le site d’informations, Africaguinée, le Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Guinée, le Dr Jean Marie Dangou a précisé que ce vaccin qui vise au moins 10.000 personnes en Guinée, serait utilisé d’abord sur le personnel médical qui est sur la première ligne de front, puis les malades, enfin les personnes contacts.

‘’Vaccin anti Ebola : les premières vaccinations officiellement lancées à Conakry », renchérit pour sa part Médiaguinée. ‘’Avant ce premier test en Guinée, ce vaccin avait été testé en octobre 2014 sur plus de 300 personnes vivant au Canada, aux Etats-Unis, en Allemagne, au Gabon et en Afrique du Sud », a expliqué le même confrère.
Après le vaccin anti-Ebola, les médias guinéens ont également traité la fête des femmes.

‘’8 mars en Guinée : Ebola à l’honneur ! », s’exclame Guinéenews. Selon ce site d’informations, les femmes guinéennes, à l’instar des autres femmes du monde, ont célébré dimanche la journée internationale de la femme au palais du peuple de Conakry.

‘’Cette année à cause du virus Ebola, qui a frappé trois pays de la région Ouest-africaine, notamment la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, les gouvernants de la Mano Riva Union ont décidé de célébrer la fête autour du thème +la femme au de-là d’Ebola+ ».

‘’La fièvre Ebola au centre de la fête internationale des femmes en Guinée », annonce Médiaguinée. Selon le confrère, si le thème « Autonomisation des femmes, autonomisation de l’humanité » a été le thème central proposé par les Nations unies, en Guinée, le thème a été plutôt « les femmes au-delà d’Ebola », comme pour rappeler la perte énorme subie par les femmes durant la fièvre hémorragique.

Selon Tamtamguinée, l’opposition guinéenne a donné un ultimatum à la Commission électorale indépendante de publier un chronogramme électoral envisageant la tenue des élections communales avant l’élection présidentielle de 2015 d’ici le 15 mars prochain.

Si au-delà de la date du 15 mars prochain cette revendication fondamentale n’était pas satisfaite, rajoute-t-il, l’Opposition républicaine promet de suspendre sa participation au Parlement; de ne plus reconnaître la CENI, d’observer des actes de désobéissance civile et de reprendre sans tarder ses manifestations sur les places et voies publiques à travers des sit-in et marches pacifiques sur tout territoire national.

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.