Connect with us

Guinée : Bisbilles entre pouvoir et opposition

Publié

Le

Les brèches sont ouvertes de nouveau entre le pouvoir d’Alpha Condé et l’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo. Tout est parti du projet de modification du code électoral et des collectivités locales déposé à l’Assemblée nationale. Celui-ci ne prendrait pas en compte l’accord politique du 12 octobre 2016.

Lors de sa rencontre tenue mercredi 7 décembre 2016, l’opposition s’est dit désagréablement surprise du projet du code électoral qui autorise la nomination des chefs de quartiers et districts par l’Administration. Une chose qui est contraire à l’accord politique du 12 octobre 2016, qui disait que ceux-ci devront être désignés au prorata des résultats des élections communales et locales.  

A cette rencontre, le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, a déclaré que le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation les a appelés pour leur dire qu’ c’était « une version erronée » qui est arrivée à l’Assemblée nationale : «Le ministre de l’Administration nous a saisis en nous informant que cette version transmise à l’Assemblée nationale n’était pas la bonne  et que c’est une décision erronée. Il nous a promis donc très rapidement de transmettre au niveau de l’Assemblée nationale une nouvelle version qui serait, elle, conforme au consensus obtenu lors du dialogue politique dernier. »

Une information démentie par le ministre de l’Administration, général Boureima Condé, qui dit n’avoir jamais été au courant de cela. Il n’est pas donc entré en contact avec l’opposition.

En tout cas, l’opposition a exigé le retrait des 114 documents transmis à l’Assemblée nationale. Elle menace d’organiser des manifestations si rien n’est fait dans un bref délai.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.