Connect with us

Guinée: Accusé d’escroquerie, Oustaz Taïbou devant le juge à Conakry

Publié

Le

Guinée: Poursuivi pour escroquerie et abus de confiance pour un montant qui s’élève à 8 milliards 86 millions 321 mille 800 francs guinéens par le cambiste Thierno Nouhou, l’avocat de Oustaz Taïbou et épouse [en détention à la maison centrale de Conakry], Me Moussa Diallo a déclaré lundi 7 novembre 2016 que l’on ne doit pas accorder du crédit sur tout ce qui a été dit sur cette affaire parce que le dossier est en phase d’instruction.

L’avocat a confié que tout ce qui a été dit par le créancier doit être pris avec beaucoup de réserve. «Le dossier est en cours d’instruction et où tout peut arriver. Mes clients peuvent être déclarés coupables ou non. Donc, rien n’est encore établi pour dire que mes clients sont coupables d’escroquerie et d’abus de confiance. Le juge doit apprécier d’abord les preuves constituées aux yeux de la loi qui prouvent exactement qu’ils sont coupables».

A l’état actuel, précise Me Moussa, «ni mes clients ni Thierno Nouhou ne peut pour le moment réclamer la vérité dans cette affaire. L’inculpation du couple Taïbou ne veut pas dire qu’ils sont coupables. L’inculpation n’est pas établie par la culpabilité. C’est une simple présomption devant le juge». L’avocat du prédicateur musulman affirme qu’on ne doit pas accorder du crédit à tout ce qui a été dit sur cette affaire. «En ce qui nous concerne, nous restons sereins parce que le montant n’est pas établi de façon certaine.

S’il y a eu des écrits entre mes clients et Nouhou peut-être c’est après les activités qui ont eu lieu entre les deux parties». Me Moussa Diallo a mis en garde contre toute immixtion des autorités judiciaire dans cette affaire Taïbou. «A travers un acte de procédure que j’ai posé, je me suis rendu compte qu’il y a des interférences qui se tiennent dans l’évolution du dossier. Je leur demande de se retirer, au cas contraire je n’hésiterai pas à faire tomber leurs masques».

Il n’a jamais fui, ni lui ni sa femme

Sur la prétendue fuite d’Oustaz, l’avocat indique que son client est de retour en Guinée depuis samedi 05 novembre 2016. «Il n’a jamais fui, ni lui ni sa femme, la procédure a été déclenchée au moment où était en tournée en Europe sur la conférence Islamique. Et ce lundi matin, il s’est présenté devant le juge d’instruction tout en disant qu’il se met à la disposition de la justice». A rappeler, que cette affaire qui fait assez de bruit entre Oustaz Taibou et son créancier Thierno Nouhou remonte depuis 2015 et est pendante devant le tribunal de Mafanco.

Avec : Courrierdesafriques

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.